Afrique du Sud : Kingson Capital reçoit 70 millions $ pour son deuxième fonds dédié aux start-up africaines

16 septembre 2019

(Agence Ecofin) – La société sud-africaine de capital risque, Kingson Capital, a obtenu un apport supplémentaire en fonds propres de 70 millions $ auprès de la firme d’investissement américaine Stat Zero et d’autres investisseurs dont les identités n’ont pas été dévoilées. Cet apport financier servira à renforcer les ressources d’investissement de Kingson Fund Two, le deuxième fonds de Kingson Capital dédié au financement des start-up sud-africaines à forte croissance et détenues par des Noirs.

L’initiative porte le volume total des fonds disponibles au sein de Kingson Fund Two à 1,45 milliard de rands (100 millions $). Le fonds qui est opérationnel depuis le premier trimestre 2019, réalisera des prises de participation minoritaire au sein de 60 à 80 start-up sud-africaines.

« Nous sommes ravis de contribuer à la croissance du capital risque en Afrique du Sud. Les sociétés de technologie sud-africaines ont l’opportunité de proposer des solutions évolutives pour le reste de l’Afrique et les marchés développés », a déclaré Gavin Reardon (photo), fondateur de Kingson Capital.

Le capital-risqueur sud-africain n’a pas encore réalisé d’investissement via son deuxième fonds Kingson Fund Two. Toutefois, la firme a investi dans une dizaine d’entreprises via son premier fonds Kingson Fund One. Parmi les bénéficiaires de ces investissements, l’on peut citer la plateforme Finfind qui met en relation des banques avec des entreprises à la recherche de financements, Healthcloud qui met en relation des prestataires de soins de santé avec des patients sud-africains.

Chamberline Moko

 

Recommandé pour vous