Après l’annonce de son projet d’expansion en Ethiopie, Kenya Commercial Bank met le cap sur la RDC d’ici 2022

29 mars 2019

(Agence Ecofin) – La plus grande banque commerciale du Kenya par le volume de ses actifs à savoir la Kenya Commercial Bank (KCB) multiplie les annonces au sujet de ses projets d’expansion géographique. Joshua Oigara, le directeur général de l’établissement a confié à des médias son intention d’ouvrir une filiale en République démocratique du Congo (RDC) au plus tard en 2022. « Cela se fera par le biais d’une acquisition ou d’une fusion-absorption. D’ici trois années, nous pourrions entrer dans le marché congolais », a-t-il déclaré.

La banque kényane lorgne également la Somalie, mais le faible niveau de régulation bancaire de ce pays d’Afrique de l’Est ainsi que les restrictions du gouvernement sur les transferts d’argent en fait « un marché plus difficile » selon les responsables de KCB. En attendant de meilleures conditions en Somalie, l’établissement bancaire se dit plus optimiste quant à l’ouverture d’une filiale au cours des prochains mois en Ethiopie.

« Kenya Commercial Bank est optimiste quant aux réformes engagées par le premier ministre en 2018 pour ouvrir totalement ou partiellement le capital des entreprises d’Etat aux investisseurs privés. Nous envisageons ouvrir une filiale en Ethiopie avant la fin du mois d’avril 2019 et nous espérons aller plus loin d’ici 2020 », a confié Joshua Oigara. Rappelons que KCB, qui est présente en Ouganda, en Tanzanie, au Rwanda, au Burundi et au Soudan du Sud, a affiché sa volonté de renforcer sa présence sur les marchés africains via des fusions-acquisitions.

Chamberline Moko

 

Recommandé pour vous