Ecobank annoncé sur le marché international de la dette pour solliciter 500 millions $

5 avril 2019

(Agence Ecofin) – Ecobank Transnational Incorporated est annoncé sur le marché international de la dette avec une émission de titres obligataires d’une valeur de 500 millions $. L’emprunt devrait être remboursé au bout de 5 ans (2024), mais les autres conditions de l’opération ne sont pas encore connues.

 Des sources proches du processus indiquent que cette ressource sera affectée au remboursement des obligations déjà existantes. Selon des informations fournies par le groupe financier à ses investisseurs, il doit au total rembourser près de 471,2 millions $ au cours de cette année 2019.

Le directeur général du groupe Ade Ayeyemi a salué de solides performances financière en 2019. Une année marquée par la hausse de 44% de son résultat net, à près de 368 millions $. Cependant, une fois de plus, les actionnaires ne devraient pas recevoir des dividendes.

Le groupe a terminé l’exercice avec une dette globale en hausse nette de 331 millions $, contre seulement 30,2 millions $ en 2017. Pour maintenir sa viabilité ETI n’a pas d’autre choix que de solliciter des financement internes. Fin novembre 2018, ses dirigeants ont finalement décidé d’utiliser le taux de conversion du marché (Nafex) au Nigéria, plutôt que le taux de la banque centrale plus favorable.

Il a ainsi déclaré une perte potentielle de 1,85 millions $ sur ses actifs en raison de l’impact négatif des variations de change. L’encours des crédits accordé à l’économie affiche lui une perte potentielle de près de 410 millions $ et, pour les investisseurs, les fonds propres se sont dégradés de 360 millions $. Il est donc intéressant de suivre quel taux sera servi à Ecobank dans son opération actuelle.

Il arrive avec son emprunt sur un marché en quête d’opportunités de rendement, et il est connu des investisseurs envers lesquels il n’a jamais fait défaut. Le dernier eurobonds de référence est celui de 250 millions $ émis par sa filiale nigériane en 2013 et qui avait reçu un taux de 8,5%. Sur le plan régional, le récent emprunt du mauricien MCB ne peut servir de référence directe, ses deux tranche ont une maturité respective de 1 an et deux ans.

Idriss Linge

 

Recommandé pour vous