Par R. P.


L'association SwissRespect a tenu son assemblée générale ordinaire le 31 mai 2016 à Genève.

SwissRespect a été à l'origine de la fronde contre l'autorisation du Conseil fédéral de livrer des noms des employés de banques suisses aux USA. Cette problématique est toujours d'actualité, le règlement des litiges entre les banques et le Department of Justice n'étant pas terminé.

L'association a été le fer de lance des opposants à la ratification par le Parlement de la mauvaise convention de double imposition avec la France. La situation actuelle pose toujours problème, il subsiste de lourdes impositions en France lors d'héritages de fortunes constituées et gagnées en Suisse. SwissRespect est intervenue pour épauler un parlementaire qui a déposé une motion sur ce thème à Berne.

Autre thème d'actualités : la mise en place de la stratégie « Weissgeldstrategie » prônée par le Conseil Fédéral. Cette politique de l'argent propre a entrainé une augmentation notoire des démarches administratives, pénalisant le secteur financier, pilier de notre économie. Aussi SwissRespect a-t-elle envoyé récemment un courrier à l'ensemble des parlementaires fédéraux pour attirer leur attention sur certains aspects de la révision de LBA.

A l'occasion de l'assemblée Générale, M. Jean-Daniel Balet, gestionnaire de fortune indépendant, et ancien directeur de banque, membre fondateur de SwissRespect, a été élu à la Présidence de l'Association. M. Roberto Sprugasci a rejoint le comité pour y représenter ses nombreux sympathisants tessinois.

En 2015, l'association peut se targuer d'avoir contribué à lancer le débat sur le rétablissement de la formule dite magique, comme mode d'élection du Conseil Fédéral. Sur ce chapitre, SwissRespect est très satisfaite de ses résultats : le travail a été bien fait, mais il reste du pain sur la planche, comme l'a rappelé le nouveau Président. Ce pain, c'est l'élaboration d'une convention de double imposition raisonnable entre la Suisse et la France et la protection de la sphère privée en Suisse.

SwissRespect continuera d'ameuter la société civile sur des thèmes majeurs, qui ne sont pas traités par les autres associations faitières.

Au nom de SwissRespect

Jean-Daniel Balet

Président

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés