Par Agence Ecofin


(Agence Ecofin) - Entre 2015 et 2016, 22 banques angolaises ont affiché une hausse de 38,2% de leur bénéfice, passant de 135,7 milliards de kwanzas (818 millions $) à 187,5 milliards de kwanzas (1,13 milliard $), révèle une étude de l'agence de presse angolaise Expansão qui s'est appuyée sur des états financiers fournis par l'ensemble du système bancaire.

Cette performance du secteur bancaire s'explique par une forte augmentation de 33,1% à 671,8 milliards de kwanzas (4 milliards $) des produits bancaires. Les revenus d'intérêts nets ont augmenté de 49,7% à 445,2 milliards de kwanzas (2,68 milliards $), tandis que les commissions nettes sur les opérations bancaires et les gains de change ont progressé de 9,3% à 226,7 milliards de kwanzas (1,37 milliard $), selon le rapport.

Jeudi dernier, le ministre des Finances, Archer Mangueira (photo), avait déclaré que les actifs du secteur bancaire angolais avaient doublé au cours des cinq dernières années (2011-2016), ressortant à 10,66 milliards de kwanzas (63,9 milliards $), fin 2016. Selon le dirigeant, ces chiffres représentent environ 63% du PIB du pays, reflétant la forte dynamique et l'importance du secteur bancaire pour l'économie angolaise actuellement sous la menace d'une dévaluation et d'une inflation galopante.

En 2015, le produit intérieur brut de l'Angola s'est établi à 102,6 milliards $, en baisse de 19% par rapport à 126,8 milliards $ en 2014.

Fiacre E. Kakpo

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés