Par Agence Ecofin


(Agence Ecofin) - L'assureur gabonais Assinco, filiale à 60% de la holding financière BGFI, semble avoir surfé sur des vagues positives au cours de l'exercice 2017. Alors que l'ensemble du secteur a été négativement impacté par une situation économique morose, cette entreprise a gagné des parts de marchés et amélioré ses performances financières.

Assinco est effectivement le grand gagnant sur la rédistribution des cartes dans le marché gabonais des assurances. De 13% en 2016, ses parts sont passées à 19% au terme de l'année 2017. « La mise en œuvre satisfaisante de notre plan d'actions nous a permis de nous différencier et d'optimiser la rentabilité de l'entreprise », a fait savoir Richard Auguste Onouviet (photo), le président du conseil d'administration, dans son commentaire sur les performances de l'entreprise.

Bien qu'en hausse de 29% comparé à l'exercice 2016, le volume des primes émises par Assinco (17,5 milliards FCFA) en 2017, n'a pas atteint son niveau de 2014 (17,6 milliards FCFA), mais cela a suffi à positionner l'entreprise qui fête ses 21 ans cette année, pour se hisser à la deuxième place du marché des assurances au Gabon.

Par ailleurs, l'assureur a bénéficié d'une hausse toute aussi significative des primes acquises et, dans ce contexte, sa marge des activités d'assurances (l'équivalent du produit net bancaire) a été boosté, pour atteindre les 4,4 milliards de FCFA. Dans ces conditions, le bénéfice net d'Assinco est ressorti à 1,3 milliard de FCFA. Un niveau de marge nette record depuis 2014, et surtout une multiplication par un peu plus de 6 du bénéfice net de l'année 2016. Selon l'entreprise cette performance est à mettre à l'actif d'une exécution efficiente de son programme stratégique 2017-2019. Elle met en avant notamment les bons points de la campagne de proximité.

Mais on ne peut s'empêcher de noter que l'entreprise compte dans son tour de table des actionnaires très puissants dans le paysage politico-économique du Gabon. C'est le cas de la holding Delta Synergie, présentée par plusieurs médias comme proche de dirigeants du pays. Dans tous les cas cette bonne performance fait des heureux.

Un actionnaire qui doit se frotter les mains de ce succès de 2017, c'est BGFI Holding Corporation. En plus de recevoir 60% des dividendes qui seront distribués, il a signé une convention de franchise d'exploitation de la marque Assinco, et devrait dès 2018 toucher 5% de la marge brute des activités. Déjà pour 2017, la holding dans le cadre d'une autre convention d'actionnaires, a touché 323 millions de FCFA au titre d'assistance technique

Idriss Linge

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés