Par R. P.


Monde Economique Une étude a récemment révélé que seuls 30% des entreprises ont pris des précautions pour veiller à la disponibilité et à la fiabilité de leurs données informatiques. Est-ce de l'imprudence de la part des entreprises ou juste une méconnaissance des risques ?

Ziad Fokeladeh : C'est la gouvernance qui doit régir la façon dont la Direction détecte les risques et s'en protège. C'est un processus continu qui fait partie intégrante de la culture d'une organisation. Une stratégie de gouvernance peut créer de la valeur, car elle permet de réduire les coûts, de détecter les inefficacités opérationnelles, de rationaliser les contrôles ainsi que de déceler et de gérer les risques. Malheureusement peu d'entreprises sont en mesure d'implémenter une gouvernance. Ce point fondamental est très peu abordé lors des conseils d'administration alors qu'il suffirait d'une impulsion pour améliorer leurs visions.

Monde Economique En sécurité, qu'elle soit physique ou informatique, le risque zéro n'existe pas. Et la solution universelle non plus ! Que peut finalement faire une entreprise telle que DFi pour protéger les données des entreprises ?

Ziad Fokeladeh : La sécurité physique est un domaine qui a été abordé depuis des décennies et qui est maintenant maitrisé, mais il faut porter une attention toute particulière à la sécurité de l'information. Notre rôle, dans un premier temps, consiste à faire prendre conscience aux entreprises des risques « Business » encourus. De par notre activité de fournisseur d'accès internet, nous sommes régulièrement confrontés à ce genre de problématique, puisque nous subissons régulièrement des cyberattaques, et disposons d'une grande expérience en terme de cyberdéfense puisque nous protégeons plus de 4000 clients en temps réel. Grâce à notre certification ISO27001, nous avons pu mettre en place de nombreux mécanismes de défense qui profitent à nos clients au travers de solutions adaptées à leur environnement.

Monde Economique Les entreprises de nos jours ont affaire à un environnement de plus en plus complexe, où bon nombre des défis que pose le marché peuvent représenter d'excellentes opportunités. Pour rester compétitives, quelles sont les attentes de vos clients ? Quelles solutions DFI met-il à leur disposition ?

Samir Fokeladeh : Nous vivons une révolution technologique quasi tous les ans. La notion de veille devient primordiale. DFi devient un interlocuteur incontournable car nous maitrisons l'ensemble de la chaine, du conseil jusqu'au support, en passant par les accès télécom, les offres cloud, le backup sans oublier la sécurité des données.

Monde Economique Fort de son expertise dans le domaine de l'asset managment, DFi a mis au point une offre de services totalement dédiée au cloud Computing. Pour les entreprises qui font leurs premiers pas dans cette technologie, quelles sont les questions qu'elles doivent se poser avant d'y aller ?

Ziad Fokeladeh: La première question à se poser est : Suis-je prêt à confier mes données à un prestataire externe ? Ensuite quelles sont les garanties que ce prestataire peut m'apporter ?

La question porte rarement sur les avantages de ces solutions d'externalisations car ils répondent naturellement au besoin des entreprises.

En effet, la simplification de l'IT, de meilleures performances, une sauvegarde externe des données et une disponibilité accrue apparaissent comme des évidences à la plupart des chefs d'entreprises. Quant au prestataire, il devrait à minima, avoir une longue expérience dans ce domaine et maitriser son infrastructure cloud.

DFi, fort de ses trente ans d'expérience, va encore plus loin : quatre datacenters en Suisse, une maitrise de la sécurité de l'information au travers d'une certification ISO 27001:2013, un service 24/7, un support en Suisse à même de répondre quel que soit le domaine d'intervention.

Monde Economique Face à l'évolution rapide du monde des affaires et à une économie de plus en plus axée sur les services, la simplification de l'informatique revêt une importance cruciale. Que faire pour que l'infrastructure informatique d'une entreprise soit adaptée à ses besoins ?

Samir Fokeladeh : La réponse est dans votre question. Comme les produits se standardisent, quel est le différentiel ? le service ! je dirais même une nouvelle façon de rendre ce service. En ce sens DFi n'est pas un sous-traitant mais un partenaire. L'accompagnement fait partie de notre ADN car il nous permet de nous différencier des autres.

Nous prévenons avant de guérir, nous disons les choses en face même si notre client n'aime pas l'entendre. Nous l'informons des évolutions technologiques afin qu'il puisse prendre les bonnes décisions et surtout au bon moment. Aujourd'hui les moyens techniques nous permettent d'adapter l'IT à la structure et à la taille du client avec justesse. Il n'est même plus question de se lancer dans des investissements lourds puisque nos services sont basés sur un coût à l'utilisation.

Monde Economique Pensez-vous que la technologie déterminera la réussite future des entreprises ?

Samir Fokeladeh: La réussite future ? Non, non. La réussite actuelle, aujourd'hui ! Et c'est là que l'externalisation des services informatiques mais aussi des données est primordiale. Le jour où vous oubliez que vos machines fonctionnent, que vos outils répondent parfaitement à vos besoins, que votre accès télécom est optimum, c'est que vous avez le bon partenaire informatique. DFi effectue une veille technologique afin de vous faire oublier les contraintes techniques IT. Si vous ne pensez plus à votre partenaire informatique c'est que vous vous consacrez à votre métier à 100%.

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés