Par Eco-Engagement Sàrl


Les services généraux jouent un rôle prépondérant dans le bon fonctionnement de l'entreprise. Ils mettent en place diverses actions visant à économiser des ressources et à préserver l'environnement, souvent méconnues des collaborateurs de l'entreprise.

Afin de mettre en avant les actions menées par les services généraux, Philip Morris a organisé, en collaboration avec Eco-Engagement Sàrl, une exposition interactive. Tous les jours, durant la dernière semaine de septembre, une thématique a été mise à l'honneur : le tri des déchets, les économies d'énergie, les économies d'eau, et les alternatives de mobilité.

Les responsables des services généraux ainsi que les conseillers d'Eco-Engagement étaient présents pour répondre aux questions des collaborateurs, curieux de découvrir les actions mises en œuvre.

La poubelle traditionnelle placée au pied de chaque bureau reçoit généralement la majorité des déchets, peu triés. Les bornes d'apport volontaire, centralisées en un unique endroit dans les bureaux, favorisent le tri sélectif. Elles constituent une des solutions les plus économiques et les plus efficaces pour collecter les déchets, et vont être mises en place dès 2016 chez Philip Morris.

L'installation de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques sur le site de l'entreprise, tout comme l'utilisation d'énergie hydraulique, permet quant à elle de réduire la dépendance aux énergies fossiles grâce à la production directe d'énergie.

L'eau potable n'est pas nécessaire pour tous les usages. L'eau grise convient parfaitement pour les toilettes, l'arrosage, le système de refroidissement, ou pour remplir des bassins décoratifs. Tel a été le choix de Philip Morris, qui pompe l'eau du lac pour ces différentes utilisations. Afin de limiter davantage la quantité d'eau potable utilisée, des aérateurs d'eau ont été posés sur les robinets et des mitigeurs thermostatiques sur les robinets des douches.

La limitation du nombre de places de parking disponibles sur le site des entreprises ainsi que l'impact environnemental non négligeable induit par la circulation routière nécessite de repenser la mobilité. Philip Morris a ainsi introduit un logiciel Fair-Park, qui optimise la gestion et l'utilisation des places de parking disponibles.

À côté, diverses alternatives de mobilité sont mises en avant. Elles passent par des subventions pour les abonnements de transports publics ou des solutions pour favoriser le covoiturage (place de parking prioritaire et quatre lavages offerts par année). L'utilisation du vélo est également encouragée via la participation à Bike to work.


Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés