Par Laurent Widmer


Le commerce de détail vit des heures difficiles à Genève. Malgré ce climat morose, la boutique Septième Largeur est parvenue à tirer son épingle du jeu et affiche des résultats largement au-dessus de la moyenne: «Par rapport à la même période en 2017, soit le début de l'année, notre chiffre d'affaires est en progression de plus de 60%», s'enthousiasme Vincent Cardinet, le gérant de la boutique genevoise.

Comment expliquer ce succès commercial? Les recettes sont simples: «Notre métier est basé sur un savoir-faire artisanal, il faut donc du temps pour se faire connaitre, rappelle le gérant. Nous sommes à Genève depuis bientôt deux ans et tous les jours de nouvelles personnes passent la porte de la boutique, souvent conseillées par l'un de nos clients. Notre force consiste surtout à proposer des chaussures de très grande qualité pour un prix incroyablement bas en comparaison avec ceux pratiqués par nos confrères. La qualité finit toujours par payer.»

Avec plus de 60 modèles haut-de-gamme, un service personnalisé et des tarifs plancher, la boutique genevoise Septième Largeur a su trouver sa clientèle. L'avenir s'annonce donc radieux pour ce temple de la chaussure: «Nous allons continuer sur le chemin actuel avec les clients et nos souliers au cœur de nos priorités, précise Vincent Cardinet. Nous souhaitons également pérenniser l'entreprise afin d'ouvrir une deuxième boutique en Suisse l'an prochain.»

Boutique en ligne www.septiemelargeur.ch

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés