Par Agence Ecofin


(Agence Ecofin) - La Société Financière Internationale, la branche de la Banque Mondiale en charge du secteur privé, souhaite devenir un emetteur permanent sur le marché des capitaux de la CEMAC, a appris l'Agence Ecofin de sources proches du processus.

L'institution aurait déjà obtenu les autorisations requises au niveau des institutions de la sous-région, et attend désormais l'accord de chacun des pays membre. Deux pays se seraient déjà signalés positivement, et pour le reste les responsables de la SFI se disent « très confiants ».

Cette initiative s'organise alors que la sous-région est dans le processus de fusion de ses deux principales places financières de Douala et de Libreville. Ainsi deux rencontres sous régionales sont prévues à Yaoundé au Cameroun, et à Libreville au Gabon. Leur objectif est d'échanger avec les acteurs du secteur, sur le moyen de dynamiser de façon durable, le marché financier en zone CEMAC.

Idriss Linge

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés