Par M M


La complexité et les exigences dans le secteur financier ne cessent d'augmenter

Ces dernières années, les entreprises ont constaté une hausse supérieure à la moyenne de leurs efforts et coûts engagés pour être en conformité avec les exigences sociales et réglementations légales qui se multiplient. À l'avenir, il sera crucial de mettre en place des systèmes de gestion de conformité efficaces qui remplacent les nombreuses anciennes activités ad hoc, et ce n'est pas uniquement valable pour le secteur financier. En fondant son entreprise von Albertini Compliance Services, l'experte en conformité, Lamara von Albertini, mise donc sur une logique globale de conseil : « La gestion de la conformité et des risques doit être mise en place de sorte que les processus puissent anticiper de manière flexible et prospective les modifications internes et externes », explique la spécialiste.

Au bénéfice de 18 années d'expérience dans ce domaine, Lamara von Albertini a ouvert en mai à Zürich un bureau de conseils et prestations de services en conformité. Elle a auparavant travaillé comme directrice du service légalité et conformité dans une banque privée, ou encore comme conseillère juridique au sein du comité de direction de grandes institutions financières en Suisse ainsi que dans un cabinet d'avocats. Son offre de conseil s'adresse principalement aux banques, aux gestionnaires de fonds, aux entreprises spécialisées dans les technologies financières et aux entreprises industrielles. Spécialiste des pays d'Europe de l'Est, comme la Russie et l'Ukraine, elle apporte un savoir-faire particulier. « Les entreprises doivent élargir leur spectre et leur compréhension de ce qu'est la conformité. Il ne s'agit pas seulement de respecter des lois. Ce sujet englobe également des aspects à l'image de normes adoptées par le secteur de manière volontaire ou encore de l'éthique de l'entreprise, et peut apporter à la société des avantages concurrentiels durables », analyse Lamara von Albertini au vu de la situation actuelle. « La conformité, si elle est appliquée correctement, ne s'oppose pas à une optimisation des profits. Au contraire, la gestion de la conformité et des risques est d'abord l'assurance d'un succès durable. »

La juriste de formation propose, par exemple, dans son offre de conseil la fonction de conformité externalisée des gestionnaires de fonds régulés et autorégulés, la reprise de la fonction de gestion des risques, le développement de programmes de conformité, le conseil et la mise en œuvre de projets au regard des sanctions internationales ou encore l'accompagnement de projets de type due diligence. « Un conseil donné à temps minimise les risques de non-conformité et de préjudices à la réputation, tout en étant essentiel pour regagner la confiance dans sa branche », affirme avec conviction Lamara von Albertini. « Le conseil d'administration devrait endosser un rôle plus important à cet égard. Il est tenu responsable et devrait remplir activement son devoir de contrôle en clarifiant, par exemple, des violations et des dossiers concrets. »

L'offre de services ainsi que de plus amples informations quant à l'expertise professionnelle de Lamara von Albertini peuvent être consultées au lien suivant : http://vonalbertini-compliance.ch/home-en/

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés