Par R. P.



Le numérique dans le secteur de l'audit et du conseil: «Quiconque n'avance pas avec son temps sera amené à disparaître avec le temps»

Qu'ils soient experts comptables, fiduciaires ou fiscaux, les spécialistes de la branche réussiront-ils à prendre avec succès le virage du numérique? Combien de prestataires sont-ils condamnés à disparaître pour laisser la place à de nouveaux venus? EXPERTsuisse s'est penchée sur ces mutations qui bouleversent le secteur et livre le fruit de son analyse lors de son congrès annuel. Le constat est double: en ces temps où l'information nous submerge, les experts jouent plus que jamais un rôle prépondérant et les modèles d'affaires sont voués à évoluer.


Consacré cette année aux «modèles d'affaires porteurs d'avenir», le congrès annuel d'EXPERTsuisse, l'association suisse des experts en audit, fiscalité et fiduciaire, s'est tenu ce mercredi au Kursaal de Berne, en présence de plus de 600 participants. Pour le président de l'association, Dominik Bürgy, le travail et le savoir sont la clé du futur. Des qualités comme l'autonomie et le sens des responsabilités revêtent dès lors une importance grandissante. De même que l'aménagement du temps de travail, l'accès aux technologies et le droit à l'apprentissage tout au long de la vie. Les employeurs et le législateur doivent être mis à contribution. Les premiers en adoptant un nouveau mode de pensée, le second en modernisant un droit du travail vieux de 50 ans.


Une modernisation indispensable du droit du travail

Avenir du travail, modes de direction, santé, tels sont quelques-uns des grands thèmes qui agitent les milieux économiques, la classe politique, mais aussi la société. Autant de sujets qu'EXPERTsuisse aborde le regard tourné vers l'avenir, afin de contribuer pleinement à l'évolution des mentalités. C'est en ce sens qu'elle a réuni un panel composé de courants de pensée originaux pour débattre de la compatibilité de la législation actuelle avec les nouvelles formes de travail. Bilan de ces échanges: les nouvelles réalités du monde du travail exigent – pour être véritablement prises en compte – une complète refonte du droit du travail, qui accorde davantage de place à l'individualité, garantisse plus de flexibilité et donne à la gestion efficace de la santé la place fondamentale qui lui revient.


Innover, où et comment?

L'enquête menée par EXPERTsuisse sur le niveau de numérisation de ses membres et de leurs clients met en lumière le fossé qui sépare le niveau effectif de numérisation et la perception du potentiel que recèle le numérique. Dans le secteur de l'audit et du conseil, l'innovation passe avant tout par la mise en ligne des système de paiement et l'automatisation partielle du portefeuille de créanciers ou des boutiques sur Internet. Sans oublier l'automatisation croissante des systèmes de comptabilité et de gestion des documents. «Conséquence de cet avènement du numérique, une nouvelle concurrence émerge, qui n'émane pas de la branche», explique Marius Klauser, directeur et CEO d'EXPERTsuisse. «Les entreprises membres d'EXPERTsuisse ont la chance de pouvoir prendre les devants en accompagnant activement leurs clients et, partant, l'économie suisse tout entière sur la voie de la numérisation. Mais elles n'y parviendront que si, loin de se borner à obéir aux impératifs de la loi ou aux exigences du client, elles offrent à ce dernier ce dont il a réellement besoin.» Ce faisant, elles pourront compter sur le soutien plein et entier d'EXPERTsuisse.

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés