Par gaetan vannay


Les entreprises ne peuvent plus échapper au « Duty of care »

Face à l'évolution de la jurisprudence,

Face à une nouvelle génération d'employés exigeants en matière de sécurité - surtout lorsqu'ils voyagent à l'étranger,

Le Duty of Care s'impose de plus en plus aux entreprises.

Le « Duty of Care » est le devoir de diligence (morale) et la responsabilité juridique (légale) que les entreprises doivent remplir vis-à-vis de leur personnel. Elles se préoccupent le plus souvent des paramètres éthiques et moraux, mais la loi s'applique à tous les secteurs d'activité, qu'il s'agisse de sociétés, de services gouvernementaux, ou d'organisations à but non lucratif. La jurisprudence en la matière se durcit alors que les risques notamment liés aux problématiques de sécurité géopolitique s'accroissent.

De nombreuses études en attestent, investir dans la prévention est préférable que de souffrir des conséquences de dommages à votre réputation avec risque de perte de clientèles et de revenus, ou d'affronter la longue et chère procédure judiciaire liée à une plainte et à un potentiel procès.

Securaxis, le Geneva Center for Security Policy, l'Agefi et Loyco invitent à une conférence sur le "Duty of Care".

Orateurs

Michel Chavanne Avocat, spécialiste fsa en droit du travail

Jean-Marc Rickli Responsable des risques globaux et de la résilience, GCSP

Mailys Serrano Global Risk & Security Director chez Nestlé Skin Health

Maarten Merkelbach Spécialiste et consultant « Duty of Care »

Virginie Vion Responsable risque chez Loyco

Modération Gaetan Vannay - COO Securaxis


1er novembre 2017 – 17h30 , GCSP – Maison de la Paix, Ch. Eugène Rigot 2D, Genève

L'occasion de vous pencher sur une problématique au cœurs des soucis entrepreneuriaux aujourd'hui, surtout à l'international. En présence de spécialistes, et de décideurs en entreprise présents à la conférence.

Renseignement : gvannay@securaxis.com +41 79 77703141

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés