Par Agence Ecofin


(Agence Ecofin) - Les investissements directs chinois à l'étranger se sont établis à 92,42 milliards de yuans (environ 13,5 milliards de dollars) au cours des deux premiers mois de 2017, soit une baisse de 52,8% par rapport à la même période de 2016, selon des données publiées le 16 mars par le ministère du Commerce.

Cette baisse s'explique essentiellement par les mesures prises par Pékin pour limiter les sorties de capitaux. Pour tenter de réduire les investissements directs à l'étranger et redresser ses réserves de change, les autorités chinoises ont annoncé début décembre dernier vouloir appliquer trois types de restrictions jusqu'à septembre 2017: l'interdiction des «méga-acquisitions» de plus de 10 milliards de dollars, l'interdiction des investissements immobiliers de plus de 1 milliard de dollars pour les entreprises d'Etat et l'interdiction des investissements de plus de 1 milliard de dollars qui sortent du cœur d'activité de l'entreprise chinoise acheteuse.

Selon l'agence Bloomberg, ces restrictions seraient à l'origine du récent échec du rachat des Golden Globes par le conglomérat chinois Wanda pour 1 milliard de dollars.

En 2016, les investissements chinois directs ont atteint 170 milliards de dollars, soit un bond de 44% sur par rapport à 2015, selon des chiffres officiels.

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés