Par Eric Varin


Souvent redouté par les candidats et les candidates, l'entretien d'embauche peut aussi se transformer en piège pour le recruteur. A moins qu'il ne se prépare pour cette première étape d'une relation à confirmer !

L'entretien d'embauche, le début d'une nouvelle collaboration

Si il est souvent considéré, par le candidat ou la candidate, comme une étant une épreuve préliminaire, l'entretien d'embauche reste, en cas d'issue favorable, la première étape d'une relation de confiance. En effet, le contrat de travail, qui s'ensuivra, devra permettre au salarié et à l'entreprise de poursuivre un but commun. Cette importance de l'entretien ne doit jamais être perdue de vue par le recruteur. Ce dernier devra en effet chercher à pousser les candidats dans leurs derniers retranchements si il veut bien saisir leur personnalité, mais en aucun cas l'entretien ne doit se transformer en une joute oratoire, créant des motifs ultérieurs d'opposition.

Cerner le candidat pour mieux le comprendre et souligner ses forces pour l'entreprise

Pour cela, le recruteur doit avant tout étudier précisément le CV de chaque candidat et ne surtout pas se cantonner à un simple survol. Il ne s'agit pas de découvrir la multiplication des expériences professionnelles ou d'identifier les atouts de la formation initiale de l'interlocuteur, mais bien de comprendre la démarche et le projet de vie de ce dernier. Les études ont-elles été choisies de manière cohérente avec les missions exercées ?

Certaines questions seront donc incontournables, comme, par exemple, celles liées à une longue période d'inactivité. Les points, sur lesquels vous avez des questions, ont déjà, dans la majorité des cas, été repérés par le candidat lui-même comme étant des sources de questionnement possible. Vous devez donc aller au bout des choses et ne pas vous contenter de réponses « préparées » et « réfléchies ».

Un entretien d'embauche, l'occasion d'écarter les litiges à venir

Vous avez pris le temps de bien préparer la fiche de poste pour le candidat(e), alors soyez aussi exigeants avec lui ou elle. En effet, ce dernier souhaite connaître précisément les conditions de rémunération, les opportunités de carrière. De votre côté, soyez assurés également d'apprendre ses motivations profondes, son acceptation des spécificités de votre activité (travail le dimanche, mobilité géographique, …). De même qu'une fourchette salariale ne répondra pas aux attentes des candidats, un simple « Oui » apporté à vos questions ne pourra pas être considéré comme suffisant.

C'est en procédant de la sorte, que vous désamorcez toutes les situations de conflits, qui pourraient se produire dans la suite de votre relation. Et c'est en cela que l'entretien d'embauche reste la première pierre d'une relation, que les deux parties espèrent longue et bénéfique.

Et vous, comment préparez-vous les entretiens avec les candidats à un emploi ? Prenez-vous vraiment le temps de lister tous les points à évoquer ?

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés