Par R. P.


40 % des investisseurs estiment que les actions dégageront les rendements les plus élevés en 2017

Augmentation de l'engouement des clients pour les actions américaines et européennes

Londres, le 17 mai 2017 – L'année dernière, l'attention des marchés financiers s'est détournée des préoccupations liées à l'effondrement des prix de l'énergie et au ralentissement de l'économie de la Chine pour se focaliser sur les incertitudes politiques. L'enquête Baromètre d'investissement - Printemps 2017* de la Banque Privée de J.P. Morgan analyse les attentes des investisseurs au cours des 12 prochains mois, notamment l'engouement pour les actions américaines et européennes, et l'impact des incertitudes politiques sur les marchés.

Matteo Gianini, responsable de la Suisse pour la Banque Privée de J.P. Morgan, déclare : « La plupart des investisseurs semblent impassibles face aux incertitudes politiques auxquelles les marchés financiers sont confrontés, 40 % d'entre eux estimant que les actions dégageront les rendements les plus élevés en 2017. Suivent le private equity (28 %), et les matières premières, dont les prix pourraient rebondir au cours des 12 prochains mois selon 17 % des investisseurs. »

En revanche, les stratégies alternatives suscitent moins la confiance des participants à l'enquête de J.P. Morgan, puisqu'elles ne remportent plus que 9 % des votes, contre 28 % il y a six mois. Et très peu d'investisseurs pensent que les liquidités et les obligations afficheront les meilleures performances.

Matteo Gianini ajoute : « Les obligations internationales sont restées insensibles aux incertitudes politiques depuis le début de 2017. Nous estimons que les bénéfices peuvent croître compte tenu des multiples actuels, et moyennant une politique budgétaire adéquate, les valorisations présentent également un potentiel de hausse - mais probablement par à-coups. Alors que nous nous dirigeons vers un environnement où les taux d'intérêt et les devises évoluent de manière divergente, les hedge funds peuvent offrir des sources de rendement non corrélées dans des portefeuilles diversifiés. Le private equity représente également un moyen idéal pour être exposé aux tendances séculaires de la croissance, telles que la technologie et la hausse des dépenses de consommation en Asie - tandis que l'investissement immobilier peut procurer une couverture contre l'inflation. »

L'enquête révèle également que près de la moitié (46 %) des investisseurs estiment que le marché actions américain surperformera les autres régions du monde au cours des 12 prochains mois. Ce chiffre est plus élevé que les 32 % de votes il y a six mois. L'Europe arrive à la seconde place (24 %), suivie par les marchés émergents (hors Chine) (14 %) et l'Asie (Chine comprise) (12 %).

Matteo Gianini précise : « Les actions américaines ont rebondi dans le sillage de l'élection présidentielle américaine, dans l'espoir que la nouvelle administration concrétisera ses promesses d'augmentation des dépenses infrastructurelles, de baisse des impôts et d'allègement de la réglementation. Les États-Unis continuent à notre avis d'offrir les meilleures opportunités en termes de risques-avantages. De même, l'Europe présente des opportunités ciblées, malgré sa vulnérabilité aux difficultés structurelles et à la possibilité d'un choc politique lié aux élections se déroulant cette année. Nous privilégions actuellement les actions allemandes et le Royaume-Uni, dont l'économie bénéficie d'une politique monétaire accommodante et de la faiblesse de la livre.»

- Fin -

Note à la rédaction

À propos du Baromètre d'investissement - Printemps 2017

* Plus de 600 clients fortunés ont répondu à cette enquête portant sur les principaux thèmes d'investissement européens, américains et internationaux.

Les questions clés abordées incluaient les marchés financiers, les conditions d'investissement et les perspectives pour l'économie mondiale et l'environnement politique. Cette enquête a été réalisée dans le cadre des dernières conférences Stratégies d'investissement de la Banque Privée de J.P. Morgan organisées dans sept des principales villes européennes aux mois de janvier et février 2017.

À propos de la Banque Privée de J.P. Morgan

J.P. Morgan est un leader mondial des services financiers aux entreprises, aux États, aux entreprises commerciales, aux organisations à but non lucratif et aux particuliers fortunés. Forte de son expertise dans le domaine de la banque privée, la Société offre des conseils et des solutions de gestion de patrimoine sur-mesure aux particuliers fortunés et à leurs familles, grâce à son large éventail de compétences en matière d'investissement, de planification successorale, de gestion des « family office », de philanthropie, de crédit, de services fiduciaires et de conseils spécifiques afin d'aider ses clients à progresser vers la réalisation de leurs objectifs. Depuis plus de 150 ans, l'offre complète et intégrée de la Banque Privée, sa volonté d'innovation et son engagement d'intégrité, ainsi que la priorité absolue qu'elle accorde aux intérêts de ses clients ont fait de J.P. Morgan un conseiller de choix pour des particuliers fortunés dans le monde entier.

J.P. Morgan Private Bank est le nom commercial de l'activité de banque privée de JPMorgan Chase & Co. et ses filiales dans le monde.

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés