Par la rédaction


Votre nomination au Trophée Ambition Négawatt vous positionne comme une des entreprises les plus actives de Genève en efficience énergétique. N'est-ce pas inattendu de la part d'un casino ?

Effectivement, les casinos ne sont pas spontanément associés aux économies d'énergies. Cependant il faut savoir que le Casino du Lac est ouvert 23h/24. L'éclairage, la ventilation fonctionnent en continu. Nous sommes donc amenés naturellement à rechercher une rationalisation de nos consommations. Avec le Trophée Ambition Négawatt, nous sommes certainement le seul casino en Suisse à avoir été récompensé pour cela.

Qu'est-ce qui vous a conduit à choisir le plan d'actions Ambition Négawatt?

Nous entretenons une collaboration étroite avec SIG depuis plusieurs années. C'est une entreprise genevoise, nous sommes une entreprise genevoise ; il était donc naturel de travailler ensemble. De plus, SIG propose des solutions innovantes en matière d'économies d'énergies, et nous sommes preneurs de toute innovation. Lorsque SIG nous a proposé le plan d'actions Ambition Négawatt en 2011, nous avons tout de suite adhéré puis en 2014, nous avons opté pour la solution Vision.

Qu'est-ce qui vous a séduit dans la solution Vision ?

Au-delà de l'incitation financière à économiser de l'électricité et des émissions de CO2, Vision propose un accompagnement complet dans l'efficience énergétique. Et nous avons des besoins spécifiques : en éclairage par exemple : il doit permettre aux caméras de filmer les salles de manière optimale tout en contribuant au confort des clients. Ainsi, depuis 2013, nous avons remplacé 723 luminaires par des LEDs.

Vision propose aussi un programme de formation complet qui nous a permis de monter en puissance en interne. Jean-François Birraux, responsable sécurité et hygiène, pilote ce volet d'une main de maître. Il a lui-même suivi la formation Gestionnaire en énergie qui lui permet aujourd'hui de travailler avec les experts de SIG à la recherche de nouvelles solutions. Il échange ses pratiques avec d'autres professionnels du domaine lors des journées thématiques de SIG. Il assure également la formation de son suppléant.

Le volet formation semble être pour vous un point très important de la démarche « efficience énergétique ».

Effectivement. J'ai permis à Jean-François de dégager le temps nécessaire pour suivre sa formation continue et mettre en place les mesures ; j'ai mis à sa disposition un suppléant pour le seconder. J'encourage mes collaborateurs à suivre les ateliers flash qui sensibilisent sur la manière de moins consommer. Et je défends personnellement la démarche Ambition Négawatt auprès du Conseil d'administration. Car un programme de cette importance ne peut pas réussir sans le soutien de la direction.

Quelles sont les actions qui vous ont valu cette nomination ?

En plus de l'installation de 723 LEDs, nous avons optimisé, en 2016, la ventilation et la climatisation du casino, ce qui nous a permis d'économiser 51'000 kWh/an d'électricité et 22 tonnes de CO2.

Avez-vous d'autres projets ?

Oui. Nous avons plusieurs projets en cours. Mais le prochain grand chantier est le remplacement des installations frigorifiques en 2017, pour un montant d'environ 800'000 CHF. Nous avons aussi prévu de nous raccorder à terme au futur réseau Génilac pour rafraîchir le casino avec l'eau du lac. Ce qui fait que les nouvelles installations de froid devront déjà être compatibles avec ce raccordement. Ceci prouve que la recherche de l'efficience énergétique procède pour nous d'une réflexion sur le long terme.

Que représente pour vous la nomination du Casino du Lac au Trophée Ambition Négawatt ?

Une très grande fierté. Elle récompense notre engagement constant depuis plusieurs années. Et nous avons envie de le faire savoir auprès de nos clients et contacts. Nous avons affiché notre certificat à l'entrée du casino, nous avons ajouté le logo éco21 à toutes nos signatures e-mail et nous allons communiquer sur notre site internet.

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés