Par Agence Ecofin


(Agence Ecofin) - UAE Exchange, un groupe émirati proposant des solutions de transfert d'argent, de change et de paiement, investira jusqu'à 100 millions $ pour ses projets d'expansion en Afrique au cours des dix prochaines années.

Le groupe qui a changé de dénomination pour ses activités en Afrique et a été rebaptisé Unimoni (Universal Money) prévoit, d'une part d'étendre sa présence dans 14 pays africains d'ici 2020, et d'autre part d'améliorer ses solutions de paiement numérique pour répondre aux besoins de sa clientèle en Afrique.

« L'Afrique possède un énorme potentiel et constitue un élément essentiel de notre stratégie de croissance en tant que groupe. Nous continuerons d'investir dans l'élargissement de notre présence et de nos opérations sur le continent africain. En tant que groupe, nous avons affecté 100 millions $ à des investissements pour soutenir nos efforts de croissance et d'expansion en Afrique au cours de la prochaine décennie », a fait savoir Promoth Manghat, directeur général de Finablr, une société créée en avril 2018 par Bavaguthu Raghuram Shetty, fondateur et président du groupe UAE Exchange.

En attendant les approbations réglementaires, Unimoni prévoit de lancer ses services au Botswana, au Kenya, au Rwanda, aux Seychelles, en Tanzanie, en Ouganda et en Zambie.

En ce qui concerne l'amélioration de ses services, le groupe fondé en 1980 et basé à Abu Dhabi aux Emirats Arabe Unis, indique qu'il a engagé des discussions avec des opérateurs de réseaux mobiles, des agrégateurs, pour développer ses nouvelles solutions de transfert d'argent. « Ces services seront disponibles dans quatre de nos sept marchés en Afrique au second semestre 2018. Nous travaillons également au développement de nos capacités numériques, notamment une plateforme de transfert en ligne. Ces offres seront disponibles d'ici 2020 sur tous nos marchés africains » a affirmé Allen Semboze, directeur régional Afrique d'Unimoni.

Chamberline Moko

Copyright © Monde Economique - Tous droits réservés