Jim Ovia touchera l’équivalent de 34,5 millions $ de dividendes en sa qualité de président de Zenith Bank

12 mars 2020

Photo crédit  © Agence Ecofin

(Agence Ecofin) – Jim Ovia (photo), le multimillionnaire et homme d’affaires nigérian, recevra dans les prochains jours, un gain avant impôts de près de 12,64 milliards de nairas (environ 34,5 millions $). Moins connu à l’extérieur que ses compatriotes Aliko Dangote et Tony Elumelu, il possède 5,1 milliards d’actions ordinaires dans le capital de Zenith Bank, l’un des groupes bancaires les plus importants du Nigeria qu’il a fondé en 1990, et dont il assure la présidence.

En effet, le conseil d’administration de cette institution a proposé que soit distribué aux actionnaires et pour le compte de l’exercice 2019, un dividende supplémentaire de 2,5 nairas par action d’ici le 23 mars 2020. En plus de 0,3 naira de dividende reçu en 2019 pour le même exercice, la rémunération avant impôts du président de Zenith Bank s’élève à 14,2 milliards de nairas (39,2 millions $).

L’actionnariat de Jim Ovia dans sa banque avait une valeur de marché de 180,1 millions $ au 10 mars 2020, date butoir pour bénéficier des dividendes. Sur cette base, la somme qu’il recevra représentera un rendement de 19,16%. Un gain bien plus important que les placements sur les obligations à long terme du gouvernement nigérian.

On rappellera toutefois qu’à côté de ce gain effectif, l’action Zenith Bank a affiché entre début 2019 et le 11 mars 2020, une perte potentielle de 47,7% dont une bonne part (- 41,2%) concédée à partir du 6 mars. Les investisseurs ont certainement réagi à la situation du prix du pétrole dans le monde. Les craintes d’une baisse des cours se sont confirmées, avec de possibles impacts sur le secteur pétrolier et le gouvernement. Selon le rapport annuel 2019, ces deux profils de clients concentrent 40,63% de l’encours des prêts accordés par le groupe bancaire.

Ces bonnes et moins bonnes nouvelles chez Zenith Bank ne concernent pas que Jim Ovia. 11 autres dirigeants de l’institution financière qui possèdent conjointement 184,5 millions d’actions dans son capital, toucheront un dividende de 463,5 millions de nairas. Des données disponibles sur la plateforme Capital IQ renseignent que 56 fonds d’investissement africains et non africains avec près de 4,6 milliards d’actions de la banque, recevront pour leur part, un dividende global de 11,7 milliards de nairas.

Le groupe financier nigérian reste sur des fondamentaux solides, mais pour les investisseurs qui ajustent ses performances financières en dollars américains, 2019 a été une année mitigée. Le produit bancaire net des provisions s’est amélioré de 3,7% à la fin de l’année. C’est la plus faible progression des trois dernières années, après +27,6% en 2017 et +8,9% en 2018.

Pareillement, le dividende par action bien qu’intéressant n’a pas progressé comparé à celui de 2018. Le rendement de dividende élevé ne s’explique que par la baisse qu’a connue le cours de l’action Zenith Bank sur les 12 derniers mois.

Idriss Linge

 

Recommandé pour vous