Kenya : la baisse des réserves de change retient l’attention des acteurs de la finance

6 août 2019

(Agence Ecofin) – Dans le récent bulletin hebdomadaire de la banque centrale du Kenya, il en ressort que le pays a connu une baisse non négligeable (179 millions $) de ses réserves de change. Les avis des acteurs du marché varient, d’autant que la banque centrale ne fournit pas souvent des détails sur ses opérations de forex.

Les spéculations dans ce contexte vont bon train. Certains attribuent cette érosion des réserves de change à des opérations de remboursement d’obligations par le gouvernement. Le Kenya traîne en effet un déficit budgétaire sérieux, derrière sa robuste croissance. Mais la banque centrale, elle, a parlé de paiements effectués par des organisations qui n’ont pas été nommées.

En attendant, les acteurs du marché suivent de près les prochaines injections de devises qu’effectuera la banque centrale sur le marché monétaire. Le gouvernement du Kenya a déjà adopté son budget de l’exercice 2019/2020 et il y a des chances que le déficit public se creuse davantage.

Rappelons que la dette en devises étrangères du Kenya représente 50% de sa dette globale, selon une récente analyse de Moody’s. 

Idriss Linge

 

Recommandé pour vous