La banque d’affaire brésilienne BTG Pactual conserve sa participation dans le capital de Petrobras Africa

1 novembre 2018

)Agence Ecofin) – Dans un communiqué publié mercredi 31 octobre sur son site internet, Vitol, le spécialiste du trading basé à Genève, en Suisse, a annoncé que le consortium emmené par lui, et dans lequel on retrouve le canadien Africa Oil Corporation et Delonex (société énergétique dont les actionnaires sont la SFI et Warburg Pincus), avait trouvé un accord en vue de l’acquisition des 50% de parts, détenus par le groupe énergétique brésilien Petrobas dans sa filiale africaine.

Cette information signifie de fait, que la banque d’investissement brésilienne BTG Pactual qui détient 40% des parts de Petrobras Africa et Helios Investment Partner qui détient les 10% restant, ne sont pas vendeurs dans cette opération, marquant ainsi leur décision de conserver leur participation pour l’instant.

Selon une information de Reuters, BTG Pactual aurait expliqué dans une annonce au marché, qu’il s’attend à ce que Petrobras Africa commence à devenir rentable et à générer des dividendes à la hauteur des attentes. Mais le fait est aussi, qu’il serait difficile pour lui de céder sa participation au prix offert par le consortium Vitol, qui est de 1,4 milliard $.

Au moment où elle acquérait en 2013 sa participation initiale de 50%, la banque avait déboursé la somme de 1,5 milliard $. Vendre ses parts à un prix inférieur ou égal à ce montant, constituerait pour elle une perte. Petrobras, en revanche, est contraint de mener l’opération. Le groupe énergétique est très endetté et s’est engagé à céder pour 21 milliards $ d’actifs. Il est encore à la traîne par rapport à cet objectif.

La firme de private equity Helios Investment n’a pas indiqué clairement ce qu’elle fera de sa participation. Notons qu’avec Vitol, elle est engagée dans un vaste processus de contrôle du marché des produits pétroliers d’aval (pétrole lampant, essence, et autre) en Afrique subsaharienne.

Après avoir tous les deux pris le contrôle de Vivo Energy (qui vend les produits Shell dans la région), ils sont en train d’accompagner l’acquisition par cette dernière d’Engen Petroleum (la branche distribution de produits pétrolier du malaisien Petronas) en Afrique.

Idriss Linge

 

Recommandé pour vous