L’Afrique du Sud quitte la liste des pays bénéficiaires de compensations préférentielles sur les tarifs douaniers des USA

16 février 2020

(Agence Ecofin) – Le Bureau du représentant américain au commerce a publié de nouveaux critères permettant au gouvernement des Etats-Unis d’accorder des compensations préférentielles sur les tarifs douaniers de certains pays considérés par l’Organisation mondiale du commerce (OMC), comme étant en développement. Ces nouvelles règles ont eu pour conséquence d’exclure l’Afrique du Sud de ce régime.

En vertu de la règle de compensation préférentielle sur certains tarifs douaniers, l’OMC préconise que lorsqu’un Etat subventionne la production de certains produits d’exportation, il doit apporter une compensation aux autres pays producteurs des mêmes produits à un pourcentage donné. Avec l’administration Trump, ce pourcentage est désormais ramené à 2% du total des exportations d’un de ces produits aux USA par un pays, mais il faudrait aussi se conformer à d’autres critères pour être éligibles.

L’un de ces critères est le revenu national brut par habitant. Selon le représentant américain au commerce, tout pays dont cet indicateur est supérieur à 12 375 $ ne peut bénéficier de ce mécanisme. C’est le cas de l’Afrique du Sud qui bien que présentée comme pays en développement, affiche selon de récentes indications, un revenu national brut par habitant de 13 090 $. 

Il est cependant important de rappeler que la nation arc-en-ciel n’a pas très souvent fait usage de cette règle de l’OMC. Mais la décision américaine pourrait impacter les ambitions de la Chine et de l’Inde d’utiliser l’Afrique comme plateforme de contournement pour conquérir des marchés occidentaux, notamment celui des USA.

Idriss Linge

 

Recommandé pour vous