L’assurance automobile en plein mouvement

24 janvier 2012

Un nombre de détenteurs de véhicule significativement plus élevé a conclu une nouvelle assurance automobile en 2011 que l’année précédente. En d’autres termes, ce marché a davantage bougé. C’est ce que révèle une enquête représentative de comparis.ch, le comparateur sur Internet.

En décembre 2011, l’institut d’études de marché GfK Switzerland a interrogé 4000 personnes résidant dans toute la Suisse. 9,2 % des détenteurs de véhicule ayant pris part à ce sondage ont conclu une nouvelle assurance automobile en 2011, alors que ce chiffre ne s’élevait qu’à 6,4 % en 2010.

Ainsi, le nombre de conclusions de contrat a évolué de quelque 45 % : une hausse qui pourrait être attribuable aux ventes de voitures neuves ainsi que d’occasion qui, selon les associations du secteur, ont fortement progressé par rapport à 2010.

Jonas Grossniklaus de comparis.ch explique qu’« il est possible de souscrire une nouvelle assurance au moment de l’achat d’un véhicule ». De toute évidence, les assurés profitent de plus en plus de cette opportunité. Jonas Grossniklaus : « Le marché a commencé à bouger l’année passée, reste à savoir si l’on continuera à observer cette tendance en 2012 et en 2013. »

Moins de conclusions en Romandie

Les différentes régions linguistiques ne sont pas égales face aux conclusions d’assurance automobile. En effet, si la Suisse alémanique a enregistré un pourcentage de 10,1 %, ce chiffre s’est avéré significativement plus faible en Romandie, avec 6,6 %. En ce qui concerne le Tessin, il ne s’est pas démarqué significativement des autres régions.

 

Recommandé pour vous