Le Fonds africain de garantie veut quintupler son capital d’ici 2021, à 500 millions $

9 mai 2018

(Agence Ecofin) – Le Fonds africain de garantie (FAG) envisage de quintupler son capital, d’ici 2021, pour le porter à 500 millions de dollars, a rapporté l’agence Reuters, le 9 mai, citant un dirigeant de cet instrument de garantie visant à faciliter l’accès au financement pour les petites et moyennes entreprises (PME) africaines.

« Nous sommes en pleine campagne de collecte de fonds pour porter le capital du Fonds à un demi-milliard de dollars, à l’horizon 2021 », a déclaré le directeur général du FAG pour l’Afrique de l’Ouest, Adidja Zanouvi. Et d’ajouter : « Nous avons besoin de PME dynamiques pour qu’elles puissent jouer le rôle de moteur de la croissance économique ».

L’augmentation du capital du FAG devrait être souscrite par les actionnaires existants du Fonds comme la Banque africaine de développement (BAD), l’Agence danoise pour le développement international (DANIDA), l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) et le Fonds nordique de développement (NDF).

Le capital du Fonds basé à Maurice s’élève actuellement à environ 100 millions de dollars.

 

Recommandé pour vous