Le Kényan Equity Bank réalise un bénéfice avant impôt en hausse de 6% en 2018, à 283 millions $

27 mars 2019

(Agence Ecofin) – Le groupe bancaire kényan Equity Bank a annoncé, le 26 mars, un  bénéfice avant impôt de 28,5 milliards de shillings (282,74 millions de dollars) en 2018, en hausse de 6% par rapport à 2017.

«C’est ce genre de croissance résiliente que nous recherchons pour surmonter le ralentissement du taux de croissance du crédit au secteur privé.», a déclaré le directeur général de la banque, James Mwangi, lors d’une conférence de presse. La croissance du crédit au secteur privé au Kenya était de 2,4% en 2018 contre 18%, il y a trois ans.

La hausse du bénéfice du groupe, qui dispose de filiales en Ouganda, en Tanzanie, au Rwanda, au Soudan du Sud et en République démocratique du Congo, a été essentiellement tirée par l’augmentation des intérêts créditeurs. Les prêts servis à la clientèle se sont élevés à 297,2 milliards de shillings durant l’année écoulée contre 279,1 milliards de shillings en 2017, tandis que les dépôts ont enregistré une croissance de 13% pour s’établir à 422,8 milliards de shillings

Les activités d’Equity Bank au Kenya génèrent l’essentiel des bénéfices, mais les filiales du groupe dans les autres pays africains ont contribué, de manière substantielle, à la croissance. Ces filiales bancaires ont d’ailleurs porté leur contribution aux actifs globaux du groupe à 26%.

Le total des actifs d’Equity Bank ont augmenté de 9% en 2018, à 573,4 milliards de shillings.

 

Recommandé pour vous