Le sud-africain Steinhoff réclame en justice 59 millions $ à son ancien directeur général Markus Jooste

1 juillet 2019

(Agence Ecofin) – Le groupe de distribution sud-africain Steinhoff a entamé une procédure judiciaire pour tenter de récupérer 850 millions de rands (59 millions de dollars) de «rémunérations indues» versées à son ancien directeur général Markus Jooste (photo), qu’il tient pour responsable du scandale de fraude comptable ayant éclaté fin 2017, a rapporté l’agence Bloomberg le 26 juin.

Cette somme représente les salaires de base, les primes et autres avantages accordés à Markus Jooste durant sur plusieurs années à compter de 2009.  

Le distributeur qui possède plus de 40 enseignes dans 30 pays, dont Conforama en France et Mattress Firm aux Etats-Unis, a également engagé des poursuites judiciaires contre son ancien  directeur financier, Ben la Grange, en vue de récupérer environ 271 millions de rands.

Markus Jooste, Ben la Grange et six autres anciens hauts cadres de Steinhoff sont accusés d’avoir réalisé une série de transactions douteuses et gonflé artificiellement la valeur de certains actifs pour maquiller les comptes du groupe.   

Le groupe coté à Johannesburg et Francfort se bat pour éviter le dépôt de bilan après avoir admis en décembre 2017, des «irrégularités comptables» qui ont provoqué l’évaporation de plus de 10 milliards de dollars de capitalisation boursière et déclenché l’ouverture de multiples enquêtes dans le monde.

Selon un audit effectué par le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC), dont un résumé des conclusions a été mis en ligne en mars dernier sur le site du distributeur sud-africain, un petit groupe d’anciens dirigeants de Steinhoff a mis en œuvre des malversations comptables pour un montant total de 6,5 milliards d’euros sur plusieurs années.

 

Recommandé pour vous