Les conséquences économiques du Franc CFA pour l’Afrique

29 septembre 2019

Le problème du Franc CFA est sans doute l’un des débats les plus importants de l’Afrique aujourd’hui. Pendant que certains présidents comme Alassane Ouattara déclarent que cette monnaie n’a aucun problème et ne représente pas la cause de l’appauvrissement de l’Afrique, d’autres sont farouchement opposés à cette thèse. Il n’en demeure pas moins que la situation économique de certaines parties du continent en ce moment est assez alarmante. Est-ce à cause de cette monnaie ?

Le Franc CFA freine le développement de l’Afrique

Pour plusieurs économistes et hommes d’Etats africains et occidentaux, l’une des raisons du sous-développement du continent africain est le Franc CFA. En effet, cette monnaie profite plus à l’Europe qu’elle ne le fait pour l’Afrique. La force des crédits est seule à pouvoir permettre l’émergence d’un pays. Mais comment l’Afrique pourrait-elle émerger lorsque l’on sait que le ratio crédit à l’économie sur PIB est mille fois plus bas pour les pays africains utilisant le Franc CFA que pour les pays de la zone Euro. Ceci montre clairement que les bénéfices du continent africain sont lâchement extorqués par la zone Euro.

Le Franc CFA : cause de l’immigration clandestine des jeunes africains  

En effet, si beaucoup de jeunes africains risquent leur vie en s’aventurant sur la mer méditerranée, c’est bien parce qu’ils sont à la recherche d’une vie meilleure. Il est très difficile de vivre décemment en Afrique de nos jours, même pour les jeunes diplômés. Tout cela est dû à la présence du Franc CFA en territoire africain. La majeure partie de la population préfère se lancer dans des jeux de paris en ligne lorsqu’elle ne s’engage pas dans des voyages clandestins. Il faudrait donc que les chefs d’Etat africains trouvent une solution pour pouvoir redonner son émancipation économique à l’Afrique.

Une monnaie esclavagiste

L’imposition du Franc CFA est une autre manière pour les occidentaux de maintenir les africains sous le joug de l’esclavage. Il est donc important que les gouvernants de l’Afrique encore sous le régime de la zone Euro s’unissent pour rejeter cette forme d’esclavage une fois pour toute. Tant que l’Afrique demeure sous le contrôle du Franc CFA, son indépendance reste une simple et pure illusion. C’est à cause de cette monnaie qu’une grande partie du continent noir est plongée dans la misère.

Quelle peut être la solution face au problème du Franc CFA ?

Se débarrasser radicalement de cette monnaie pourrait être très prématuré. L’une des solutions est d’ouvrir le débat pour donner plus de poids à cette monnaie. En effet, les dirigeant africains devraient tous ensemble trouver et proposer quelques solutions à propos de la gestion monétaire. Le Franc CFA en tant que tel n’est pas le problème, mais c’est la manière avec laquelle il est géré qui pose problème.

Il est important de signaler que le débat que soulèveront ces dirigeants africains ne devrait pas être pour demeurer soumis à l’esclavage de cette monnaie. Il est clair que chercher à se libérer du Franc CFA de façon radicale est un risque à éviter. Le plus sage est de procéder de manière stratégique afin de parvenir à se libérer de cette forme de néocolonialisme.

Il est impératif que les dirigeants des Etats africains se mettent au travail pour libérer leur pays du joug du Franc CFA. Cette monnaie est en grande partie responsable du sous-développement de ce continent. Cependant, les méthodes pour parvenir à ce retrait devront être stratégiques pour ne pas créer un fléau plus dévastateur que celui que procure le Franc CFA.

 

Recommandé pour vous