Les transactions de private equity ont quasiment doublé en Afrique de l’Est en 2018, à 834,3 millions $

8 janvier 2019

(Agence Ecofin) – La valeur globale des transactions de private equity réalisées en Afrique de l’Est a atteint 834,3 millions de dollars en 2018 contre  446,78 millions de dollars en 2017, selon un bilan rendu public par l’Association-est africaine du capital-investissement (EAVCA).

Au total, 41 transactions ont été recensées dans la région durant l’année écoulée contre 27 transactions une année auparavant.

Le Kenya arrive en première position à l’échelle régionale avec 24 transactions en 2018 contre 18 en 2017.

«Une transition relativement calme et fiable après les élections de 2017 a envoyé un signal fort sur la stabilité politique du Kenya et renforcé la confiance des investisseurs, ce qui a entraîné une augmentation des transactions conclues en 2018.», a commenté Eva Warigia (photo), directrice exécutive de l’EAVCA.

L’Ouganda arrive en deuxième position, avec 6 transactions en 2018, devant l’Ethiopie (5 transactions), le Rwanda (2) et la Tanzanie (1).

Pour 2019, l’Association-est africaine du capital-investissement prévoit une hausse du nombre et de la valeur des transactions à l’échelle régionale.

«En 2019, nous prévoyons une augmentation des transactions, du moins pour le Kenya et l’Ethiopie. Nous sommes optimistes sur le fait que l’Afrique de l’Est restera un marché important pour les investisseurs qui s’intéressent à l’Afrique, grâce à la résilience de ses économies.», a déclaré Eva Warigia.

 

Recommandé pour vous