L’indice suisse des prix à la consommation en mai 2012

10 juin 2012

Selon les calculs de l’Office fédéral de la statistique (OFS), l’indice suisse des prix à la consommation s’est élevé à 99,8 points en mai 2012 (décembre 2010=100), un niveau demeuré inchangé par rapport au mois précédent. En rythme annuel, le renchérissement a atteint -1,0% (avril 2012: -1,0%; mai 2011: +0,4%).

Stabilité des prix dans l’ensemble

La stabilité de l’indice masque un certain nombre de fluctuations à la hausse et à la baisse: Ont augmenté les indices des groupes principaux habillement et chaussures (+1,6%), alimentation et boissons non alcoolisées (+1,0%), restaurants et hôtels (+0,1%) et autres biens et services (+0,1%). Ont à l’inverse reculé les indices des groupes principaux équipement ménager et entretien courant (-0,8%), transports (-0,8%) et logement et énergie (-0,3%). Les indices des groupes principaux suivants n’ont pas varié: santé, loisirs et culture, boissons alcoolisées et tabacs et communications. Les prix du groupe principal enseignement n’ont pas été relevés en mai.

Evolution des prix des produits du pays et des produits importés

Toujours selon l’Office fédéral de la statistique, les prix des produits du pays ont augmenté de 0,1% par rapport au mois précédent, tandis que ceux des produits importés ont reculé de 0,2%. En rythme annuel, les prix des produits indigènes sont restés inchangés, tandis que ceux des produits importés ont baissé de 3,8%.

Evolution détaillée des prix en mai 2012

Les nouvelles collections d’été pour dames et enfants ont entraîné une nouvelle hausse de l’indice du groupe habillement et chaussures (+1,6%). L’indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées a augmenté (+1,0%) notamment en raison de fluctuations saisonnières et de la fin d’offres promotionnelles de la période précédente. Ont renchéri les fruits à noyau, les légumes-salades, les eaux minérales naturelles, les légumes-racines, les saucisses, le poisson frais, les fromages à pâte dure et mi-dure, les légumes-choux et les jus de fruits et de légumes. Des offres promotionnelles notamment ont à l’inverse entraîné une baisse des prix du chocolat et des pâtes. La légère progression de l’indice du groupe restaurants et hôtels (+0,1%) est avant tout due aux hausses de prix enregistrées dans l’hôtellerie.

L’augmentation de l’indice du groupe autres biens et services (+0,1%) est due notamment à la fin d’offres promotionnelles et à une hausse des prix des produits de beauté et cosmétiques, des savons et mousse pour le bain, de même que des services financiers.

La baisse de l’indice du groupe équipement ménager et entretien courant (-0,8%) masque des évolutions contraires: des offres promotionnelles ont fait baisser les prix de l’électroménager de petite et grande dimensions et des meubles de séjour, de cuisine et de jardin, tandis que la fin d’actions de la période précédente a entraîné une hausse des prix des meubles de chambre à coucher.

Le niveau des prix du groupe principal transports a reculé de -0,8%. Sont devenus moins chers notamment les voitures neuves et d’occasion, l’essence (-1,0%) et le diesel (-1,1%; jours de référence: les 2 et 15 mai). Les prix des transports aériens ont également baissé.

L’indice du groupe principal logement et énergie a baissé (-0,3%) principalement en raison du recul des prix du mazout (-2,1%; jours de référence: les 2 et 15 mai) et des loyers du logement. Les prix des services d’entretien et de réparation du logement ont au contraire augmenté.

L’indice du groupe principal santé est resté inchangé en mai. Les prix des prestations hospitalières n’ont pas encore pu être relevés: les tarifs hospitaliers résultant du nouveau système SwissDRG introduit en janvier 2012 viendront alimenter l’IPC au cours des prochains mois, lorsque les tarifs auront été définitivement arrêtés.

Raccordement mathématique aux anciennes séries de l’indice

Les anciennes séries de l’indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour mai 2012 un indice de 103,9 sur la base de décembre 2005=100, de 109,4 points sur la base de mai 2000=100, de 116,0 points sur la base de mai 1993=100, de 160,7 points sur la base de décembre 1982=100, de 200,3 points sur la base de septembre 1977=100 et de 337,7 points sur la base de septembre 1966=100.

 

Recommandé pour vous