Maroc : une entreprise locale va construire avec l’aide de la Russie, une nouvelle raffinerie pétrolière de 200 000 b/j

24 octobre 2019

(Agence Ecofin) – Mercredi, la société marocaine Mya Energy a signé avec la Banque russe VEB, un accord pour financer et construire une nouvelle raffinerie de 200 000 barils par jour dans le royaume chérifien. L’installation aura une capacité initiale de 100 000 barils par jour.

Le document a été paraphé par Youssef El Alaoui, patron de Mya Energy, Daniil Algulyan, président de la Banque et Nikita Gusakov, vice-président du Centre russe des exportations. 

Selon les termes de l’accord, la partie russe injectera 2 milliards de dollars dans le projet qui sera ensuite exécuté par des entreprises russes. Les responsables de Mya Energy ont indiqué qu’ils voulaient profiter de l’expérience des entreprises russes dans ce domaine. Aucun calendrier n’a été annoncé pour la mise en œuvre du projet.

Pour Mya Energy, l’installation de raffinage ouvrira la voie à des possibilités d’emplois directs et indirects qui contribueront à réduire le chômage. Plusieurs milliers d’emplois directs et indirects sont prévus pour être créés dans ce cadre.

Les deux parties devraient prochainement fournir de nouvelles mises à jour concernant cette opération.

L’installation d’une nouvelle raffinerie dans le pays, devrait relancer l’industrie domestique des produits pétroliers et permettre de réduire les devises allouées à l’importation d’énergie. La seule raffinerie locale, la SAMIR reste fermée depuis 2015 en raison de difficultés financières liées à de lourdes dettes.

Olivier de Souza

 

Recommandé pour vous