Nigerian Breweries fait des heureux chez ses investisseurs, dont des gestionnaires de fonds étrangers

21 février 2019

Agence Ecofin) – Nigerian Breweries, la filiale au Nigéria du groupe brassicole Heineken a fait la course en tête des meilleurs performeurs de la Bourse de Lagos, mercredi 20 février 2019, avec une progression affiché de 10,5%. Et cette performance est survenue après que l’entreprise ait justifié ses contre-performances de 2018…

« Les résultats de 2018 ont été affectés négativement par l’augmentation du taux sur les droits d’accise, qui est entrée en vigueur au cours de l’année, dans un environnement opérationnel déjà difficile », a expliqué Uaboi Agbebaku, le secrétaire de l’entreprise, qui semble finalement être parvenu à trouver les mots justes pour rassurer les investisseurs. 

Nigerian Breweries a surtout confirmé son intention, si cela est validé en assemblée générale, de distribuer un dividende de 1,83 nairas par action, complémentaire aux 0,60 nairas par action de dividende intérimaire distribué au mois d’octobre 2018. 

Une récompense qui était finalement inespérée pour le marché au regard des performances de l’entreprise. Plusieurs structures étrangères d’investissement en portefeuille recevront un montant global de 3 millions $ sur ce gâteau, qui bien sûr sera soustrait d’une taxe de 10% sur les dividende. Au total, elles auront touché un dividende brut proche de 4 millions $, sur l’ensemble de l’année 2018.

On retrouve ainsi en tête de liste la branche britannique de First State Investment Management, qui compte 334,8 millions de titres Nigerian Breweries. Viennent ensuite Genesis Investment Management, le sud-africain Comgest, le suisse Lombard Odier Asset Management, Henderson Global Investors, APG Asset Management, Franklin Templeton Investments, Arisaig Partners et enfin Parametric Portfolio Associates LLC.

Idriss Linge

 

Recommandé pour vous