Petra Diamonds s’effondre de plus de 21 % sur le London Stock Exchange suite à une autre mauvaise nouvelle

25 juillet 2019

(Agence Ecofin) – Petra Diamonds Limited qui cumulait déjà une perte de 29,1 % de sa valeur sur les 30 derniers jours, a dévissé ce mercredi 24 juillet 2019 sur la Bourse de Londres, en reculant de plus de 21 %, a-t-on constaté des données de marché. L’entreprise qui opère principalement dans le secteur du diamant en Afrique du sud, avait déjà fait part d’un chiffre d’affaires en baisse pour son année s’achevant le 30 juin 2019.

Cette fois, c’est une note de la banque d’investissement Berenberg qui a fait paniquer les investisseurs. L’institution a indiqué que le niveau d’endettement de Petra Diamonds était insoutenable. En effet l’entreprise minière doit rembourser une obligation de 650 millions $ qui arrive à échéance en mai 2022. Or lorsqu’on prend en compte les projections de trésorerie libre de l’entreprise sur la période (135 millions $), il y aura un gap à combler de 475 millions $. 

Berenberg estime, qu’il sera difficile dans ces conditions de contracter de nouvelle dette et que Petra Diamonds devra procéder par une augmentation, ou une ouverture de son capital. C’est cette perspective qui semble faire peur aux investisseurs, qui craignent de ne même pas pouvoir réaliser leurs objectifs d’investissement sur la société diamantifère.

Certains analystes sont optimistes et espèrent encore de bonnes annonces dans les prochaines périodes, notamment en matière de découverte de nouvelles pierres. Cela risquerait de changer la perception du marché, et permettre aux acquéreurs du moment, de dégager des plus-values. Mais pour les investisseurs présents depuis un certain temps, les arbitrages risquent d’être plus difficiles à faire. 

Idriss Linge 

 

Recommandé pour vous