Private Equity: près de 1,2 milliard $ de fonds sud-africains disponibles pour des investissements panafricains à la fin 2018

21 juillet 2019

(Agence Ecofin) – Des fonds sous gestion au sein des firmes sud-africaines et d’une valeur de 16,7 milliards de rands (1,2 milliard $) et qui sont disponibles pour des investissements panafricains (Afrique du Sud et autres pays africains) étaient en attente d’utilisation à la fin 2018, apprend-on du rapport d’enquête 2019, produit par l’association de capital investissement d’Afrique du Sud (SAVCA).

Le private equity sud-africain est un important vecteur d’investissement en capital, pour des projets en Afrique. Au terme de la période sous revue, l’ensemble des fonds sous-gestion, y compris les fonds alimentés par des capitaux publics, atteignait les 171 milliards de rands (12 milliards $), dont pratiquement 30,7 milliards de rands non encore engagés.

Les vents contraires qui soufflent sur l’Afrique subsaharienne rendent complexes les décisions de prises de risque par les investisseurs, y compris ceux de la région. Or, sur les 5 dernières années, les fonds sous gestion ont continué de progresser en Afrique du Sud, à un rythme moyen de 9,9% par an. Signe qu’il y a une demande en opportunités de rendement.

Rappelons qu’en 2018 le nombre des investissements de private equity par des firmes sud-africaines aura été de 818 pour un montant global de près de 39,6 milliards de rands. Toutefois, on note que seulement 14,1 milliards de rands ont été injectés dans le cadre de nouveaux placements, en baisse, comparativement aux 18,9 milliards de 2017. Par contre 20,7 milliards de rands ont été des ajouts d’investissements, contre 12,3 milliards de rands en 2017

 Idriss Linge

 

Recommandé pour vous