Rwanda : le marocain Cooper Pharma bientôt concurrencé par un deuxième fabriquant local de produits pharmaceutiques

21 mai 2018

(Agence Ecofin) – Apex Biotech, une joint venture, co-détenue par des investisseurs rwandais et du Bangladesh, a indiqué qu’il achèvera bientôt la construction de son usine de fabrication de produits pharmaceutiques, dans les environs de Kigali, la capitale du Rwanda.

Le projet sera développé en deux étapes, et implique la mise en place d’une usine de fabrication conforme aux standards internationaux, avec une capacité annuelle de 800 millions de comprimés, 200 millions de capsules, 8 millions de bouteilles et 5 millions de sachets de solutions de réhydratation buvable.

Herbeton Madari, directeur général d’Apex Biotech Pharmaceutical-Rwanda, a déclaré que sa société fournira des médicaments «de haute qualité à des prix abordables », qui aideront à atteindre les objectifs d’espérance de vie du Rwanda et stimuleront la croissance économique.

Le gouvernement rwandais voit là une occasion de réduire la pression des importations de médicaments sur les réserves de change. C’est la deuxième usine de médicament qui verra ainsi le jour au Rwanda. Elle viendra mettre fin de fait, au monopole du groupe Cooper Pharma qui était seule dans le secteur. L’entreprise qui a son siège à Casablanca, au Maroc, revendique une présence dans 14 pays africains et le leadership en Afrique de l’ouest.

Apex Biotech n’a pas donné de détails, sur la manière dont sera financé ce projet. Mais il ne devrait pas peiner à trouver des sponsors. Le secteur de la Santé dans la région de l’Afrique de l’est, dont fait partie le Rwanda, est présenté comme une niche de croissance par de nombreux investisseurs.

Idriss Linge

 

Recommandé pour vous