Situation de l’emploi globalement favorable

26 mai 2012

Selon la statistique de l’emploi (STATEM), la Suisse compte 4,049 millions d’emplois au 1er trimestre 2012, soit une augmentation de 1,3% sur un an. L’emploi progresse dans le secteur secondaire de 14’000 unités (+1,4%) et de 38’000 (+1,3%) dans le tertiaire. Exprimé en équivalents plein temps, le volume de l’emploi se situe à 3,435 millions, soit une augmentation de 1,5% dans le secteur secondaire (+15’000) et de 1,6% dans le secteur tertiaire (+37’000). Les valeurs désaisonnalisées indiquent quant à elles une faible évolution de l’emploi (+0,3%) par rapport au trimestre précédent.

Malgré une légère baisse de l’indicateur des prévisions d’évolution de l’emploi (1,04 ; -1,6%) et du nombre de places vacantes (-5000 ; -9,0%) en comparaison annuelle, l’emploi devrait continuer à légèrement progresser lors du trimestre à venir. Les difficultés des entreprises à recruter du personnel qualifié n’évoluent guère (32% ; +0,1%).

Emploi par secteurs et branches économiques

Dans le secteur secondaire, en comparaison annuelle, les branches « Fabrication de produits électroniques ; horlogerie » (+5,4%) et « Construction » (+1,7%) progressent toutes deux de 5000 emplois. Les autres branches de ce secteur fluctuent peu. La situation du secteur tertiaire est plus contrastée. En effet, la branche « Hébergement et restauration » perd 7000 emplois (-3,5%) sur un an, alors que celles du « Commerce de détail » (-0,8%) et des « Activités de poste et de courrier » (-7,4%) en perdent respectivement 3000 et 4000. A l’inverse, plusieurs branches du secteur tertiaire montrent un bilan positif sur la même période. Les variations les plus importantes en valeurs absolues se trouvent dans les branches « Activités pour la santé humaine » (+7000 ; +2,3%) et « Enseignement » (+7000 ; +2,7%).

Emploi par grandes régions

L’emploi progresse en toute région, cependant cette tendance est plus marquée dans l’Espace Mittelland (+2,2%), à Zurich (+1,8%) et en Suisse centrale (+1,5%). Au niveau du secteur secondaire, une importante augmentation annuelle est observée dans l’Espace Mittelland (+2,6%), le Tessin (+2,0), la Région lémanique (+1,7%) et la Suisse orientale (+1,7%), alors que dans les autres régions, la croissance de l’emploi se situe entre +0,4% et +0,7%. Au niveau du secteur tertiaire, la croissance de l’emploi dans l’Espace Mittelland, la Suisse centrale et Zurich est comprise entre 1,9% et 2,1%, alors qu’elle est plus faible dans les autres régions (entre +0,4% et +0,8%).

Places vacantes et taux de places vacantes

Le nombre de places vacantes a diminué de 9,0% sur un an pour s’établir à 50’600 à la fin du trimestre sous revue. Le secteur secondaire perd 2100 places vacantes (-12%) et le secteur tertiaire 2900 (-7,5%). Comparées au trimestre précédent (valeurs désaisonnalisées), les places vacantes sont toutefois en légère augmentation aussi bien dans le secteur secondaire (+3,7%) que tertiaire (+0,5%). Le taux de places vacantes se situe à 1,2%, respectivement 1,4% dans le secteur secondaire et 1,2% dans le tertiaire.

Indicateurs des prévisions d’évolution de l’emploi

Pour le troisième trimestre consécutif, l’indicateur des prévisions d’évolution de l’emploi est en baisse en comparaison annuelle (-1,6%), mais son niveau (1,04) indique toujours une probable légère progression de l’emploi pour le trimestre à venir. Les prévisions sont toutefois légèrement plus favorables pour le secteur secondaire (1,06 ; -3,8%) que pour le tertiaire (1,04 ; -0,8%).

Difficultés de recrutement en personnel qualifié

Les difficultés de recrutement en personnel qualifié évoluent peu en comparaison annuelle (32% ; +0,1%), ceci aussi bien dans le secteur secondaire (38% ; +0,1%) que tertiaire (30% ; 0,0%). Cependant certaines branches comme la « Fabrication de produits électroniques ; horlogerie » (57%), la « Fabrication de machines et équipements n.c.a » (54%), les « Activités financières et d’assurance » (45%) ou l’« Information et communication » (44%) continuent à déclarer avoir nettement plus de difficultés que les autres branches à recruter du personnel qualifié.

 

Recommandé pour vous