5 astuces pour parler plus fort

3 mars 2019

Par Vanessa Krivaja – Comédienne & Coach Certifiée

Astuce #1 : Augmentez le volume de la voix

Quand vous avez peur de parler en public, vous avez tendance à faire l’inverse, c’est à dire qu’involontairement vous allez étouffer votre voix, la retenir.

Évidemment, tout ceci est inconscient.

Vous avez l’impression de parler normalement et pourtant, à cause du stress et des émotions, vous parlez plus doucement que vous ne le croyez.

Il faut donc vous entrainer à parler plus fort que d’habitude, tout en ayant conscience de le faire.

Poussez volontairement la voix, sans crier, forcez vous à parler à la limite du supportable pour vous. 

C’est à ce moment là que vous atteindrez le niveau sonore optimal pour que vos interlocuteurs puissent vous entendre correctement.

Une conversation normale tourne autour de 60 décibels. Vous pouvez mesurer cela avec des applications gratuites et vous entrainer à parler légèrement au dessus de ce niveau pour prendre l’habitude de faire sortir votre voix.

Astuce #2 : Parlez plus lentement

Quel est le rapport entre vitesse et volume me direz vous ?

Et bien quand on n’aime pas parler en public, on a tendance à accélérer son débit, à avaler ses mots, à les couper aussi parfois.

Là encore, c’est totalement inconscient, c’est un peu comme si vous tentiez de vous débarrasser au plus vite d’une corvée.

Sauf que le public n’arrive pas à bien comprendre vos mots, à vous suivre dans vos paroles, dans vos raisonnements et au bout d’un moment, forcément, il décroche.

Faites donc l’inverse pour maintenir la relation avec votre audience !

Entrainez-vous à parler moins vite, ralentissez volontairement la vitesse de vos paroles et articulez.

Quand vous aurez l’impression de parler trop lentement, c’est probablement que vous serez à la bonne vitesse.

Astuce #3 : Respirez profondément

La plupart du temps, on respire mal parce qu’on ne respire qu’avec le haut des poumons.

C’est insuffisant quand on a besoin de s’appuyer sur une réserve d’air pour que justement, la voix porte mieux.

Je reçois souvent en séance des personnes qui me disent qu’elles n’arrivent pas à parler plus fort, qu’elles manquent d’air et qu’elles font parfois des présentations « en apnée ».

Après quelques exercices de respirations profondes, leur voix porte mieux et elles sont aussi plus détendues. L’air, c’est le carburant de la voix.

Notre voix à besoin d’air pour sortir et quand on respire mal, forcément, on parle mal.

 

Astuce #4 : Visualisez vos mots

Cette technique peut vous paraître saugrenue, pourtant elle fonctionne très bien.

C’est le principe de la visualisation pour une préparation sportive.

Visualiser le parcours aide le sportif à mieux l’appréhender mais pour cela, il doit le pratiquer en vrai avant.

C’est exactement la même chose quand vous faite un présentation orale : vous devez vous préparer et vous entrainer à faire votre présentation en vrai avant de pouvoir la visualiser.

Visualisez les mots que vous allez offrir à votre public. Lancez les dans toute la salle lors de vos répétitions, le volume sonore sera plus élevé quand vous viserez le fond de la pièce.

Astuce #5 : Soyez congruent(e)

C’est peut-être finalement l’astuce la plus importante à mon sens.

Il ne s’agit pas ici d’un conseil technique comme pour les 4 astuces précédentes. Non, cette fois il s’agit de vous et de votre message.

Soyez aligné(e) avec ce que vous dites, soyez en accord avec vos mots, ne trichez pas !

Plus vous serez en phase avec ce que vous dites, mieux vous l’incarnerez. Plus vous serez aligné(e) avec vous même et mieux vous serez connecté(e) à votre public.

Pour en savoir plus sur les coachings individuels concernant la prise de parole en public, contactez-moi : hello@vk-coach.com

 

Recommandé pour vous