Avoir un plan de carrière : oui mais pourquoi ?

29 mars 2021

Tout projet, quel qu’il soit demande la réalisation d’un plan. La motivation et l’ambition restent des bases à votre projet, aussi il est essentiel de recenser tous vos objectifs et vos actions sur le long terme. Les projets professionnels ne font donc pas exception. Votre plan de carrière vous servira de fil conducteur quant à votre développement professionnel. Suivez ces 3 étapes pour réaliser votre plan de carrière !

1.   Faites le point sur votre situation actuelle

La première étape est la réalisation d’une autoévaluation sur votre situation actuelle. L’objectif de cet exercice est de déterminer vos compétences (techniques et comportementales), vos préférences, votre personnalité et vos valeurs. Ainsi, vous évaluerez votre valeur ajoutée, c’est- à- dire vos points forts que vous mettrez en avant. Quelques questions à vous poser dans votre autoévaluation :

  1. Quel est mon degré de satisfaction au sujet de mon poste actuel (si vous en avez un)
  2. Qu’est-ce que je recherche dans un emploi ?
  3. Quelles sont les contraintes professionnelles que je suis prêt(e) à accepter ?
  4. Quelles sont mes compétences comportementales ?
  5. Quels sont mes traits de caractères ?
  6. D’après moi, quelles sont mes forces et mes faiblesses ?
  7. Demandez à un ami(e) ou collègue, comment celui-ci vous perçoit.
  8. Qu’est-ce qui me motive ?
  9. Qu’est-ce que j’aime faire ?
  10. Qu’est-ce qui m’épanoui ?

2.   Posez vos idées

Une fois, le point effectué sur vos compétences et votre personnalité, vous devez à présent déterminer dans quelle direction vous souhaitez aller. Réaliser un brainstorming ou une carte mentale où vous noterez toutes vos idées y compris celles qui vous semblent les plus incongrues. N’excluez aucune piste, même une éventuelle expatriation. Les carrières à l’international sont également à envisager dans un plan de carrière car elles offrent de multiples avantages : postes à responsabilités, rémunération avantageuse, cadre de vie plus souple, etc. Quoi qu’il en soit, lors de votre réflexion, gardez en tête les questions suivantes :

  • Dans quelle direction je souhaite me diriger ? 
  • Quel type de poste et de secteur m’intéressent ?
  • Le plan de carrière envisagé par mes supérieurs me correspond-il ?
  • Votre situation actuelle, vous convient-elle ?

Une fois vos idées posées, faites un tri. Vos objectifs doivent être compatibles avec vos compétences et la réalité économique, et surtout durables sur le long terme. Ce brainstorming pourrait confirmer vos choix actuels ou au contraire remettre en question votre orientation professionnelle. N’oubliez pas qu’il n’y a pas d’âge pour une réorientation professionnelle et que de nouvelles opportunités peuvent s’offrir à vous. Dans le cas d’une éventuelle réorientation professionnelle, vous pouvez faire appel à un organisme agréé pour effectuer un bilan de compétences. Vous étudierez avec votre conseiller votre projet professionnel ou de formation. Sachez que vous avez la possibilité de réaliser votre bilan de compétences pendant ou en dehors de votre temps de travail et qu’il est possible de le financer avec votre Compte Professionnel de Formation (CPF). Aujourd’hui, il est facile de monter un dossier de formation. Si vous résidez en France par exemple, connectez-vous simplement à votre compte sur le site du gouvernement, en cliquant ici.

3.   Mettez des actions en place

Maintenant que votre plan de carrière est défini et que vos idées sont claires, il faut établir un plan d’actions pour atteindre votre objectif final. Comme tout processus, il est nécessaire d’y aller step by step[1]. Définissez des objectifs intermédiaires et réalisables, et surtout ne placez pas la barre trop haute au risque de vous décourager. Surtout, projetez-vous dans l’avenir. Où en serez-vous dans 6 mois ? Une année ? Vous pouvez faire un tableau où vous reprendrez les éléments suivants de la méthode QQOQCP[2] :

  • Quoi : objet, action, phase, opération (compétences, expériences, formation, etc.)
  • Qui : parties prenantes, acteurs, responsables
  • Où : lieu, distance, étape
  • Quand : moment, planning, durée, fréquence
  • Comment : matériel, équipement, moyens nécessaires, manières, modalités, procédures, réseau
  • Pourquoi : motivations, motifs, raisons d’être, etc.

Une fois votre plan d’actions achevé, vous connaissez les démarches à effectuer et les moyens nécessaires à mettre en place pour atteindre votre objectif final. Un plan de carrière doit être flexible au gré des opportunités et des circonstances qui pourraient se présenter (personnelles ou professionnelles). Il doit être le reflet de la réalité et doit pouvoir s’adapter en temps réel à votre situation du moment.


[1] Traduction : étape par étape

[2] La méthode QQOQCP permet de mener une analyse fine de la situation, d’une manière constructive, basée sur un questionnement systématique.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Emploi et Carrière ici

 

Recommandé pour vous