Cameroun : le taux de vieillissement de l’outil industriel culmine à 64,9% en 2017 (INS)

28 novembre 2019

(Agence Ecofin) – L’étude économique et financière des entreprises au Cameroun de l’Institut national de la statistique (INS) vient d’être publiée en s’appuyant sur la collecte des déclarations statistiques et fiscales (DSF).

La taille de l’échantillon de l’étude pour le compte de l’année 2017 est restée quasiment stable par rapport à celle de 2016, soit 1 269 entreprises sur 28 872 entreprises modernes répertoriées sur l’ensemble du territoire camerounais.

L’INS note que le degré de vieillissement (amortissements cumulés/immobilisations brutes) s’est établi à 64,9% en 2017 contre 57,4% en 2016. La tendance du vieillissement du parc des équipements productifs des entreprises s’est poursuivie. « Les branches d’activités disposant des équipements “vétustes” sont la “Fabrication de machines, d’appareils électriques et matériels”, “Transport et entreposage”, “Activités pour la santé humaine et action sociale” », rapporte l’étude.

Elle ajoute que, à l’opposé, les branches ayant affiché en 2017 un meilleur taux de renouvellement de l’outil de production sont : « Production et distribution d’eau, assainissement et traitement de déchets », « Raffinage du pétrole et cokéfaction », « Extraction des minerais » et « Réparation et installation des machines et équipements ».

SA

 

Recommandé pour vous