CHD: vers la fin des problèmes dentaires

11 mars 2020

Photo crédit  © CHD

Quand il a décidé de fonder la CHD, Sofian Ameur avait une idée précise en tête. Une idée révolutionnaire en Suisse: «J’ai voulu inverser la logique de soins dentaires. Au lieu d’attendre de devoir traiter des pathologies dentaires ou gingivales, on prend en charge la santé bucco-dentaire en amont. Notamment, par le biais de détartrages réguliers chez les hygiénistes afin d’éviter l’apparition de caries ou de déchaussement dentaire, ce qui évite bon nombre de traitements.»

Une logique inversée qui constitue une innovation majeure dans le secteur. C’est, en effet, la première fois que le patient est totalement impliqué et responsabilisé dans une optique de prévention. Ce que confirme Robin Thomas, responsable de l’antenne lausannoise de CHD: «C’est un véritable changement de paradigme comparé au sacro-saint modèle de soins où le médecin dentiste décide des traitements à effectuer et les enchaine les uns après les autres jusqu’à l’année suivante où l’histoire se répète sans fin.» A la CHD tout a été pensé par les hygiénistes et pour les patients. Des protocoles de soins préventifs, au matériel le plus abouti, en passant par les échantillons de produits adaptés à chaque type de patients, ainsi que le temps à disposition pour chaque rendez-vous.

Sofian Ameur précise: «Pour une fois, les hygiénistes sont d’une certaine manière les chefs d’orchestre. Ils vont être à même de référer à d’autres praticiens en cas de besoin. Et si certaines lésions sont à la limite du traitement, c’est à ce moment-là que tout leur savoir et leur dextérité prennent forme: applications de vernis, laques fluorées, polissage d’une obturation qui déborde et pourrait potentiellement entraîner des caries ou encore surveillance radiologique.» Au fina, la CHD prône une disruption du modèle classique des cliniques et cabinets dentaires. Avec un but précis: éviter le maximum de traitements et faire en sorte que les patients ressentent enfin l’envie de faire leur détartrage et leur contrôle dans une atmosphère décontractée plutôt que de dépenser du temps et de l’argent dans des consultations chez le médecin dentiste.

Plus d’informations sur www.cliniquehygienedentaire.ch

 

Recommandé pour vous