Concept photographique ou concept sapin de Noël ?

17 janvier 2018

A l’ère d’Instagram et autres réseaux sociaux, inutile de dire l’importance de l’image. Qualité, originalité, sensibilité sont les caractéristiques qui feront par exemple la différence entre un influenceur auquel des marques vont s’intéresser et tous les autres, perdus dans la masse. Dans la communication actuelle, l’image est partout. Comment cela est-il traité par les entreprises ?

Il existe plusieurs manières d’aborder cette question dans la communication d’une entreprise. La première est de penser que ses photos personnelles, le plus souvent réalisées à partir d’un smartphone, feront l’affaire. Cette vision est partagée le plus souvent par les indépendants ou les petites entreprises, mais l’expérience montre que la qualité atteint rarement le niveau souhaitable.

La deuxième solution consiste à puiser dans l’une des nombreuses bibliothèques d’images disponibles sur le net. C’est une solution économique (quelques dizaines de francs par photo) pour autant que l’on ait défini au préalable un concept visuel qui permette de donner une unité à la communication et pouvoir être décliné sur les différents outils nécessaires (site Internet, documentation, publicité, etc.). Sans quoi, gare à la dispersion et au résultat tutti frutti (ou sapin de Noël).

La troisième solution consiste à mandater un photographe professionnel pour réaliser un travail de qualité et obtenir un résultat formant une belle unité. Bien entendu cette solution est la moins économique, mais suivant le domaine d’activité de l’entreprise, cela peut être un réel plus. Un photographe sera particulièrement à l’aise pour des images d’extérieur, un autre pour des photos d’objets ou de produits réalisées en studio, un autre très à l’aise pour des portraits ou des groupes de personnes, un autre encore pour couvrir un événement. Il faut donc choisir la bonne personne en fonction du sujet et des objectifs à atteindre.

Quelques exemples

Pour un bureau d’architecture spécialise dans l’habitation de montagne haut de gamme : la solution a été de mandater un photographe spécialisé pour un travail « sur mesure », avec un « œil ».

Pour une fondation médicale spécialisée dans le traitement de la douleur : des visuels symbolisant des terminaisons nerveuses ont été soigneusement sélectionnés sur une banque d’image. Le choix effectué a permis de conférer une belle unité à la communication.

Pour une des plus grandes scieries de Suisse : afin de valoriser cette « spectaculaire » entreprise, un photographe habitué à photographier d’importantes infrastructures a été mandaté. Parallèlement, la réalisation d’une vidéo à l’aide d’un drone a été confiée à une spécialiste.

Pour une étude d’avocats

La solution choisie pour illustrer les activités des associés a été un concept au 2ème degré qui symbolise les réseaux et les liens. Cela s’est concrétisé via plusieurs banques d’image et a permis de personnaliser la communication de l’étude.

Monique Delarze, conseil en marketing et communication

 

Recommandé pour vous