Être propriétaire est plus attrayant que jamais

8 juillet 2019

Les prix pour les maisons individuelles ont enregistré une hausse de 2,1% au mois de juin. Néanmoins: l’acquisition d’un logement en Suisse n’a jamais été aussi attrayante, car les taux d’intérêt hypothécaires sont historiquement bas. Ceux qui sont à la recherche d’un appartement locatif, devront à nouveau payer un peu plus. Les prix des appartements en copropriété ont baissé quant à eux de 1,6%. C’est ce que révèlent les derniers chiffres du Swiss Real Estate Offer Index.

Les maisons individuelles sont toujours très populaires auprès des Suisses. La preuve en est l’augmentation significative des prix de l’offre de 2,1% en juin. La flambée des prix devient encore plus évidente si l’on considère l’ensemble de l’année: à fin juin, les prix étaient de 3,9% plus élevés qu’il y a un an. Le prix du mètre carré pour une maison individuelle typique s’élève donc à CHF 6’415.– en moyenne dans le pays. C’est ce que révèle le Swiss Real Estate Offer Index, relevé conjointement par ImmoScout24 et l’entreprise de conseil immobilier CIFI SA.

Mais le mois de juin n’apporte pas seulement de mauvaises nouvelles à ceux qui cherchent leur propre logement. Les prix proposés pour les appartements en copropriété ont sensiblement baissé de -1,6%. Cela porte le prix actuel par mètre carré des copropriétés à CHF 7’123.–.

«Maison ou appartement: d’un point de vue financier, l’acquisition d’un logement en Suisse n’a jamais été aussi attrayante», déclare Martin Waeber, directeur d’ImmoScout24. «Les taux d’intérêt des prêts hypothécaires affichent un niveau historiquement bas. De nombreux prestataires proposent des taux d’intérêt de 1% ou moins, et les offres individuelles approchent même le seuil de 0,5%», explique l’expert immobilier. Avec un tel taux d’intérêt, le coût d’un prêt d’un million de francs n’est que de CHF 5’000.– par an. «Plus les taux d’intérêt sont bas, plus il devient intéressant d’acheter une maison par rapport à une location», ajoute Martin Waeber.

Malgré ces conditions avantageuses, l’accession à la propriété demeure difficile pour de nombreux intéressés. Cela est dû aux règles régissant l’octroi de crédit. Qui veut acheter doit verser au moins 20% du prix sous forme de fonds propres, dont seulement 10% proviennent de l’épargne de la prévoyance professionnelle. En outre, le coût du crédit doit également être abordable avec un taux d’intérêt d’environ 5%: ils ne peuvent dépasser un tiers du revenu. Ces obstacles empêchent de nombreuses personnes d’acheter leur propre maison ou appartement.

Les prix des locations augmentent toujours
Qui est à la recherche d’un appartement locatif, doit de nouveau s’attendre à des prix plus élevés.L’augmentation par rapport au mois précédent est de 0,6%. Les loyers ont particulièrement augmenté en Suisse centrale (+0,8%), dans la région de Zurich (+0,6%) et dans le Mittelland (+0,4%). Les personnes intéressées par une location au Tessin (-3,0%), en Suisse orientale (-0,6%), dans le nord-ouest de la Suisse (-0,5%) et dans la région lémanique (-0,5%) peuvent se réjouir d’une baisse de loyers. Les personnes à la recherche d’un appartement ne devraient toutefois pas s’inquiéter: au cours des douze derniers mois, la tendance est toujours à la baisse avec -1,2%.

 

Recommandé pour vous