Harsch lance une démarche solidaire en faveur des commerces locaux

9 décembre 2020

Photos © Harsch SA

Par Didi Habel

L’entreprise de déménagement Harsch soutient le commerce local en offrant à ses collaborateurs pour Noël des bons d’achat à dépenser dans les boutiques de Carouge. Une idée 100% solidaire qui pourrait faire des émules.

C’est une idée qui fait son chemin parmi les conseillers municipaux genevois: créer des bons de réduction distribués aux 200 000 habitants de la ville de Genève qui pourront être dépensés dans les commerces genevois. De son côté, Isabelle Harsch, CEO de l’entreprise familiale de déménagement Harsch, n’a pas attendu et a déjà mis en place une opération originale. « Chaque année, explique-t-elle, le premier samedi de décembre, nous faisons un grand goûter pour les enfants des collaborateurs avec un sapin et un père Noël. Mais avec la pandémie, nous ne pouvons pas respecter cette tradition. Nous nous sommes donc retrouvés avec un petit budget non dépensé. Comme l’entreprise résiste malgré la situation économique, j’ai décidé d’utiliser cet argent autrement, afin de remercier les collaborateurs pour leur engagement durant cette période difficile. »

Isabelle Harsch a ainsi mis en place un système de bons à utiliser dans certains commerces du centre-ville de Carouge, mais aussi de Lausanne et en Suisse alémanique, pour les équipes des succursales situées dans le canton de Vaud, à Zurich et Bâle. Au total, 130 collaborateurs qui recevront chacun un bon cadeau. « Il faut trouver le bon équilibre. On a toujours envie de faire plus, mais il faut aussi être raisonnable car l’avenir reste incertain économiquement. »

Le choix de certains commerces carougeois s’est imposé naturellement. « Notre siège est situé juste à côté, dans la zone industrielle, nous tenions donc à soutenir les boutiques locales, précise Isabelle Harsch. Nous devons tous être solidaires car nous faisons partie d’un même écosystème. Tout le monde est précarisé par la situation. Les bons sont aussi l’occasion de faire découvrir à nos collaborateurs les magasins et les artisans locaux, car ils n’ont pas toujours le temps, durant l’année, de faire leurs courses dans le centre de Carouge ».
Isabelle Harsch a sélectionné cinq boutiques – librairie, épicerie fine, décoration d’intérieur, sport, vin –  où ses collaborateurs pourront dépenser leur bon à leur convenance.

« Nous réfléchissons aussi à une manière d’associer davantage les boutiques en communiquant avec elles sur cette opération, explique Isabelle Harsch. L’objectif est de donner envie à d’autres entreprises de faire pareil. »

Retrouvez l’ensemble de nos articles Inside ici

 

Recommandé pour vous