Il est temps d’éliminer les activités sans valeur ajoutée

14 juin 2021

Les entreprises sont généralement à la recherche d’un maximum de profit. Pour parvenir à cet objectif, un ensemble d’activités doit être effectué. Cependant, il faut veiller à ne pas en faire trop puisque ce ne sont pas toutes les activités qui sont importantes dans l’entreprise. D’ailleurs, certaines d’entre elles doivent être éliminées afin que les entreprises parviennent à un certain niveau d’efficacité. Ce processus d’élimination des activités sans valeur ajoutée est ce qui est qualifié d’« efficacité opérationnelle ».

Définition de l’efficacité opérationnelle

L’efficacité opérationnelle est définie comme le processus permettant d’éliminer les activités qui dans une entreprise n’ont aucune valeur ajoutée. En d’autres termes, elle se traduit par une adéquation entre les moyens que l’entreprise emploie et la qualité des résultats obtenus. Elle englobe toutes les activités visant à l’amélioration des différents processus engagés au sein d’une entreprise pour l’atteinte de ses objectifs. L’efficacité opérationnelle met aussi à profit le personnel, les processus et les technologies permettant d’obtenir le meilleur rendement possible. Il convient donc de comprendre que par efficacité opérationnelle, l’on cherche aussi à éviter le gaspillage des ressources de l’entreprise.

La raison pour laquelle les activités n’ayant aucune valeur ajoutée doivent être éliminées

L’entreprise met en œuvre plusieurs activités pour former son cycle de production de bien ou de services. Cependant, certaines parmi ces activités n’apportent aucune valeur ajoutée. Ces dernières, en plus d’être superflues, alourdissent les coûts de l’entreprise. C’est pour cette raison qu’il convient de les éliminer afin de réduire les dépenses engagées, et par la même occasion, d’alléger le processus de production. Les charges inutiles ainsi dégagées, l’entreprise pourra plus facilement et plus rapidement atteindre ses objectifs. De plus, elle se rendra également plus compétitive face à ses concurrents sur le marché.

Description du processus d’élimination des activités n’ayant aucune valeur ajoutée

Le but principal de toute entreprise est d’arriver à améliorer son rendement tout en utilisant le moins de ressources possible. Pour ce fait, elles doivent songer à une meilleure organisation de ses diverses activités.

Évaluez le niveau actuel de votre entreprise

Songer à une meilleure organisation des activités en entreprise passe d’abord par l’évaluation de son niveau actuel. Cette dernière permet de faire un bilan général afin de se positionner face à ses concurrents. En d’autres termes, c’est une stratégie à mettre en place en vue d’identifier les niveaux de la chaine de production sur lesquels agir. Bien évidemment, cela implique aussi un repérage des diverses sources de gaspillage. Une fois repérées, leurs causes doivent être analysées, et des solutions peuvent être apportées pour un meilleur usage des ressources.

Faites un tri entre vos diverses activités

L’évaluation du niveau actuel de l’entreprise ne suffit cependant pas à permettre une meilleure organisation des activités au sein d’une entreprise. Il faut également s’imposer de faire un tri des activités nécessaires de celles qui n’ont aucune valeur ajoutée. Pour cela, il convient dans un premier temps d’identifier les activités importantes à mettre en œuvre. Ensuite, définir quelques critères permettra de mieux les organiser.

L’organisation de vos activités au sein de l’entreprise se révèle être d’une importance capitale dans le processus de formation d’une chaine de production efficiente. Pour réaliser sa chaine de production, sachez qu’il est recommandé sinon nécessaire de la schématiser. En d’autres termes, il faut la représenter visuellement afin que tous les acteurs impliqués en aient une idée globale.

L’objectif recherché ici est de parvenir à éviter entre ces acteurs une répétition ou une confusion des tâches dans leur exécution. Ce qu’il convient donc de faire est la mise en évidence des différentes étapes du processus. Sur cette schématisation, l’on doit pouvoir y voir la formation d’équipes de travail suffisamment équilibré et qualifié pour les missions qui leur sont attribuées. Les entreprises peuvent par exemple s’appuyer sur le schéma FIPEC global (Fournisseurs, Intrants, Processus, Extrants, Clients) afin de réussir un tri efficace de leurs activités.

Évaluez le niveau d’atteinte de vos objectifs

Les activités indispensables au fonctionnement de l’entreprise une fois qu’elles ont été triées sont réparties entre les acteurs pour exécution. Au bout de l’exécution des activités, il faut maintenant veiller à évaluer le niveau d’atteinte des objectifs. Pour cela, effectuer un rapprochement entre ce qui a été prévu et ce qui a été atteint paraît donc la meilleure option. Il ne faut toutefois pas oublier d’impliquer toutes les ressources qui ont été employées dans le processus d’atteinte de ces objectifs.

De cette façon, il est aisé d’identifier les différentes activités qui ont été nécessaires durant le processus. De plus, cette évaluation permettra de révéler les éventuelles sources de gaspillage qui n’étaient pas apparentes pour les éliminer. C’est aussi un stratagème pour améliorer les méthodes utilisées au cours du processus de production qui n’étaient pas assez efficaces. Pour accroître son rendement, l’entreprise doit donc être dans une perpétuelle recherche de l’efficacité opérationnelle.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Gestion d’Entreprises ici

 

Recommandé pour vous