Interview de Delphine MAISTRE du CHAMBON: « Notre approche pragmatique de la propriété intellectuelle permet de faire du sur-mesure »

8 janvier 2020

Interview de Delphine MAISTRE du CHAMBON – Directrice générale de BUGNION SA

Monde Économique : Pouvez-vous présenter le cabinet de conseils en propriété intellectuelle BUGNION SA ?

Delphine Maistre du Chambon : C’est en 1924 que ce cabinet presque centenaire a été fondé en Suisse par Alexandre BUGNION, examinateur auprès de l’Institut fédéral de la propriété intellectuelle. Depuis cette époque, plusieurs générations d’associés se sont succédé et ont assuré la pérennité du cabinet. En septembre 2018, après le départ à la retraite de plusieurs associés, le Conseil d’administration a souhaité que j’assume les fonctions de directeur général, que j’exerce en étroite collaboration avec deux associés opérationnels : Alexandre WEITH et Sandra FAROUX. Dominique SKREBERS-ZAÏONTZ « of counsel » a joué un rôle déterminant en assurant la transition intergénérationnelle.

Nous sommes entourés par des équipes de juristes, d’ingénieurs brevet et de gestionnaires administratifs spécialisés. Au niveau international, BUGNION SA dispose d’un solide réseau de confrères dans le monde entier permettant d’assurer les stratégies de propriété intellectuelle des clients au regard des spécificités de chaque pays.

Tous secteurs d’activité confondus, notre clientèle est très diversifiée : de l’inventeur indépendant à la multinationale, sans oublier les start-up et les petites et moyennes entreprises.

Monde Économique : Quel est l’intérêt d’établir une stratégie en matière de propriété intellectuelle ?

Delphine Maistre du Chambon : La mise en œuvre d’une stratégie de propriété intellectuelle, au plus tôt dans le processus d’innovation, est une étape incontournable de valorisation des actifs immatériels (marques, brevets, dessins et modèles, droits d’auteur…) d’une entreprise. En effet, une stratégie sur-mesure, circonscrite, planifiée et évolutive dans le temps permet non seulement de sécuriser les droits de propriété intellectuelle en protégeant les actifs incorporels de l’entreprise, mais aussi de prendre une avance sur la concurrence et de lutter efficacement contre les contrefaçons par des actions adaptées administratives et/ou contentieuses.

Monde Économique : À cette fin, quelles sont les missions à effectuer en propriété intellectuelle pour accompagner un opérateur économique ?

Delphine Maistre du Chambon: Notre mission première est d’apprendre à connaître notre client afin de pouvoir adapter les outils de propriété intellectuelle (marques, dessins et modèles, brevets, droits d’auteur…) à ses propres besoins. Quelle que soit l’envergure de ce dernier (inventeur, créateur, designer indépendant, start-up, petites et moyennes entreprises, groupes internationaux), BUGNION SA façonnera une stratégie personnalisée adaptée à son domaine d’activité.

Notre approche pragmatique de la propriété intellectuelle permet de faire du sur-mesure tout en respectant un cahier des charges budgétaire que nous établissons de concert avec le client. Nous pouvons alors assurer la défense des droits de propriété intellectuelle en synergie avec le client et des avocats spécialisés pour la partie contentieuse.

L’audit de portefeuilles de titres ainsi que la négociation et l’élaboration de contrats (cession, licence, transfert de technologie…) font aussi partie de notre rôle. Enfin, nous assurons des formations de sensibilisation intra-entreprises aux enjeux et fondamentaux de la propriété intellectuelle.

Monde Économique : Quelques mots pour conclure.

Delphine Maistre du Chambon : Nous sommes avant tout un cabinet à taille humaine qui accompagne chaque client dans une relation personnalisée. Notre approche entrepreneuriale légitime une démarche spécifique et singulière dans le traitement opérationnel, technique et budgétaire des problématiques de propriété intellectuelle, tant au niveau national qu’international.

La révolution numérique pourrait conduire à penser que l’acquisition de droits de propriété intellectuelle se résume à des formalités administratives standardisées. Il n’en est rien tant les enjeux liés à ce domaine nécessitent de la créativité juridique afin d’optimiser et de valoriser les actifs immatériels de nos clients et futurs clients.

 

Recommandé pour vous