Interview de Flavien Cassier: « Il n’y aucun doute que l’engouement pour le vélo continuera »

17 juin 2021

Photos © Rubbee X

Interview de Flavien Cassier – Directeur Commercial de Rubbee X

Le Monde Economique : Le marché suisse de la mobilité douce connait une croissance soutenue depuis une dizaine d’année et une progression exceptionnelle durant la pandémie. Aujourd’hui, le marché des vélos à assistance électrique représente plus de la moitié du chiffre d’affaires des ventes totales de vélos. Peut-on parler d’un effet COVID ?

Flavien Cassier : La fin du confinement et la volonté de changer ses habitudes de déplacements ont été une véritable opportunité pour Rubbee qui répond à un vrai besoin : trouver une alternative aux transports en commun dans un budget raisonnable sans risque de vols et avec une facilité d’utilisation.

Le Monde Economique : L’engouement pour le vélo se confirme et le marché du cycle ne cesse de progresser. Comment s’intègre votre technologie dans cet environnement ?

Flavien Cassier : Les gens redoutant les transports en commun, ils recherchent d’autres moyens de locomotion mais tout le monde n’a pas le budget pour investir plusieurs milliers de francs dans un vélo électrique. Les gens ont aussi pris conscience aussi des impacts environnementaux et l’électrique a plus que jamais la cote.

Le Monde Economique : Qu’en est-il des spécificités techniques de ce boitier ?

Flavien Cassier : Il se présente en 3 parties (le Rhino Lock qui est le système d’accroche à fixer sur la tige de selle, le moteur (avec 1 2 ou 3 batteries) qui repose sur la roue et le capteur Bluetooth qui se s’installe sur le pédalier).

  • Une autonomie de 16, 32 ou 48 km
  • Une assistance jusqu’à 25 km avec 1 ou 2 batteries et une assistance jusqu’à 32 km avec 3 batteries (immatriculation obligatoire dans ce cas-là).
  • Un temps de recharge de 1 heure pour 1 batterie, 2 heures 2 batterie ou 3 heures 3 batteries.
  • Un poids allant de 2,8 kg a 4 kg en fonction du nombre de batteries.

Le Monde Economique : Le vélo à assistance électrique n’est pas encore à la portée de toutes les bourses. Cette invention pourrait-elle séduire les personnes qui n’ont pas les moyens de s’acheter un vrai vélo électrique ? Justifiez votre réponse.

Flavien Cassier : Le tarif d’un vélo électrique d’une qualité moyenne se situe aux alentours de 2500 CHF. Rubbee coute moins de 900 CHF et offre une assistance équivalente sans avoir besoin d’acheter un nouveau vélo.

Nous ne sommes pas en concurrence directe avec le marché du vélo électrique mais nous sommes plutôt sur un marché parallèle en proposant une solution alternative moins cher.

Le Monde Economique : Avec Rubbee, vous transformez une bicyclette en vélo Électrique. Peut-on finalement dire que Rubbee donne une seconde vie à nos vélos traditionnelles ?

Flavien Cassier : Tout à fait. Le kit électrique Rubbee est unique en son genre car il permet de transformer n’importe quel vélo en vélo électrique en quelques secondes seulement. Il n’est pas utile d’acheter de deuxième vélo.

Le Monde Economique : Quelles perspectives pour le marché suisse ?

Flavien Cassier : Jamais les vendeurs de vélos n’ont eu autant de clients, jamais les villes en ont autant fait pour le vélo avec le développement de pistes cyclables. Il n’y aucun doute que l’engouement pour le vélo continuera. Le confinement à définitivement changé les mentalités. Ci-dessous les dernières statistiques :https://www.velosuisse.ch/en/neuverkaeufe-2020/

Retrouvez l’ensemble de nos Communiqués ici

 

Recommandé pour vous