Katana lance la destruction digitale

22 novembre 2011

Leader de la destruction de documents confidentiels, la société Katana, basée à Genève et Zurich, innove à nouveau en créant Katana Digital, un service dédié à l’élimination totale des mémoires digitales des équipements informatiques dont les entreprises veulent se débarrasser : disques durs de PC, notebooks, téléphones mobiles, bandes magnétiques, etc. Katana répond ainsi à un enjeu majeur. Car il apparaît que trop de matériel dépassé est stocké (disques durs non vidés) dans des lieux à peine sécurisés, menaçant sérieusement la protection des données de clients (listes clients, fiches de salaire, études de marché etc.).

Katana Digital se déplace chez ses 1’500 clients, mais également chez tous prospects intéressés par leur service, pour collecter disques durs et autres supports informatiques, afin de les détruire sur place, grâce à un camion spécialement conçu à cet effet. La destruction comporte 3 étapes distinctes : la démagnétisation, la perforation et le broyage. Ce processus garantit l’élimination définitive et absolue de toutes les informations confidentielles.

Yarom Ophir, l’un des co‐fondateurs de la société, souligne : «le lancement de Katana Digital renforce notre position de pionner et leader de ce marché concurrentiel. Nous garantissons aujourd’hui une solution intégrale, tant pour la destruction de documents en papier que pour la sécurité informatique de nos clients. Offrir cette protection aux entreprises est une grande responsabilité et un défi formidable, qui confirme notre avancé dans le conseil en gestion de l’élimination de documents confidentiels, tous supports confondus».

 

Recommandé pour vous