La BRAFA 2020, lancement de l’édition à venir

25 septembre 2019

Un subtil dosage entre stabilité et nouveauté… C’est par cette formule que l’on pourrait définir la liste des exposants qui participeront à la 65ème édition de la BRAFA qui se tiendra du dimanche 26 janvier au dimanche 2 février 2020, dans les halls de Tour & Taxis. Ils seront au nombre de 133, un chiffre identique à l’édition antérieure, mais avec toutefois quelques nouvelles participations et plusieurs retours. Fidèle à son crédo mixant éclectisme, qualité et confrontation des styles, la Brafa 2020 présentera à nouveau un panel riche et diversifié de galeries de référence tant en art ancien, moderne, que contemporain. Grâce à un vetting parmi les plus stricts du secteur, elle promet de rencontrer les exigences les plus hautes des collectionneurs et amateurs d’art en leur proposant une relecture de l’histoire de l’art, à travers les âges, les styles et les divers continents.

Le niveau d’une foire d’art se définit avant tout par le niveau de ses exposants. A cet égard, la Brafa 2020 promet à nouveau de s’inscrire parmi les événements-phares en la matière, tant la sélection qu’elle présente s’avère pointue et qualitative dans tous les segments représentés. Cela augure d’œuvres d’art de la plus haute qualité, d’autant que la procédure d’admission des objets, chargée d’examiner chaque œuvre préalablement à l’ouverture du salon, se veut parmi les plus exigeants du secteur, faisant notamment appel au savoir d’une centaine d’experts indépendants, à une vérification par l’Art Loss Register, et aux services d’un laboratoire scientifique dédié à l’analyse d’objets d’art, du patrimoine culturel et archéologique, afin d’effectuer sur place divers examens spécifiques à la demande des experts.

La Brafa s’internationalise plus que jamais. A son origine en 1956, réunion pionnière de marchands belges, elle s’est muée au fil du temps en une foire de dimension internationale, une mutation accélérée lors de ces 12 dernières années, depuis son déménagement du vénérable Palais des Beaux-Arts construit par Victor Horta vers les vastes entrepôts industriels du site de Tour & Taxis, dont elle fut aussi le premier événement à y établir ses quartiers. La proportion actuelle s’établit à 50 marchands nationaux (37%) pour 83 d’origines étrangères (63%). Parmi ces derniers, on peut aussi distinguer des tendances puisque si la France forme encore le contingent le plus important (43 exposants), elle est progressivement rejointe par des pays comme la Grande-Bretagne (13) ou la Suisse (7). En 2020, deux pays verront leur représentation renforcée : l’Italie, passant de 6 à 10 exposants, et les Pays-Bas passant de 2 à 6. Cette réalité reflète l’impact et l’attractivité croissante de la Brafa, dans un contexte global où les échanges internationaux s’accentuent chaque année davantage. Cet afflux d’origines diverses contribue aussi largement à enrichir l’offre artistique de la Brafa, tout en la rendant plus éclectique encore.

BRAFA 2020 – du 26 janvier au 2 février 2020

www.brafa.art et sur les réseaux sociaux

 

Recommandé pour vous