La Brafa au meilleur de sa forme : 61.250 visiteurs accueillis pour son édition 2017 !

30 janvier 2017

Quelques heures après sa fermeture ce dimanche 29 janvier, la Brafa annonce avoir établi un nouveau record de fréquentation avec 61.250 visiteurs accueillis.

« Cette nouvelle progression nous ravit », indique Harold t’Kint de Roodenbeke, Président de la Brafa. « Bien que j’aie souvent répété qu’un record de fréquentation lors de chaque édition ne constitue pas un objectif en soi, cette progression constante prouve que notre événement est de plus en plus attractif, et que notre volonté d’ouverture à tous les publics porte ses fruits. J’espérais au fond de moi-même que nous franchirions cette année cette barre symbolique des 60.000 visiteurs. Ce nouveau cap ne peut que renforcer la place phare qu’occupe la Brafa parmi les plus grandes foires d’art européennes. ».

De l’avis général des 132 marchands d’art originaires de 16 pays participant à cette édition 2017, l’augmentation du public fut particulièrement sensible parmi les visiteurs étrangers. Non seulement en provenance de France, des Pays-Bas, d’Allemagne ou du Grand-Duché de Luxembourg mais aussi de pays comme la Suisse, la Grande-Bretagne ou encore la Russie dont plusieurs acheteurs importants se sont déplacés.

Harold t’Kint de Roodenbeke : « Depuis plusieurs années, nous consentons des efforts importants de promotion dans ces divers pays et il semble que cette politique à long terme soit aujourd’hui récompensée. Nous ne comptons pas nous arrêter en bon chemin, car nous sommes conscients qu’il demeure encore un large potentiel à explorer. »

En termes de ventes, celles-ci apparaissent également supérieures à l’an passé. « Beaucoup de confrères me confient d’excellents niveaux de ventes, et aussi beaucoup de nouveaux clients. Je pense que le contexte nous est favorable car on sent que les clients ont envie de se faire plaisir tout en diversifiant leur patrimoine par l’acquisition d’une belle œuvre d’art. La beauté peut être une alliée de la finance ! ». Et de conclure : « Tous les marchands qui ont préparé spécifiquement leur participation à la Brafa ont vu leurs efforts couronnés de succès. C’est moins le cas pour ceux qui se sont limités à exposer des pièces déjà vues ailleurs. Le collectionneur d’aujourd’hui recherche toujours plus des œuvres rares ou rarement montrées. C’est un défi pour tous les marchands, mais il constitue en fait l’essence de notre métier ! »

La prochaine édition de la Brafa aura lieu du samedi 27 janvier au dimanche 4 février 2018.

www.brafa.art

Copyright Photo: Emmanuel Crooÿ

 

Recommandé pour vous