La chirurgie digitale, assistée par robots

26 novembre 2020

Photo © Medtech & Services et Digital Health

Par Stefan Blum, gérant Medtech & Services et Digital Health, Bellevue AM  

Grâce à des technologies désormais bien établies et testées sur le marché, allant de la robotique et de l’imagerie numérique à l’analyse de données massives, les dispositifs de chirurgie assistée par robotique offrent un ensemble d’opportunités en pleine croissance. 

Les interventions chirurgicales font partie du quotidien des hôpitaux. Mais elles ne résolvent pas toujours le problème et engendrent parfois des coûts supplémentaires après l’opération. La moitié des complications médicales dans les pays industrialisés sont liées à des interventions chirurgicales et leurs complications entraînent des frais élevés pour le suivi, de l’ordre de plus de 30 milliards de dollars par an. En plus d’une meilleure qualité et efficacité, la chirurgie digitale peut également augmenter l’accès aux soins chirurgicaux pour tout le monde. On estime que dans le monde 140 millions d’opérations ne sont pas effectuées chaque année, entraînant 19 millions de décès que l’on aurait pu éviter. Nous estimons que les pratiques de chirurgie assistée par robotique et les systèmes de diagnostic vont augmenter de 17 % par an et s’élèveront à 14 milliards de dollars en 2025. 

Essor de la chirurgie digitale

La technologie d’imagerie utilisée avec les systèmes de chirurgie assistée par robot fournit des vues en 3D du champ opératoire. Les bras robotisés de ces systèmes se distinguent par une grande précision de fonctionnement dans les zones du corps difficiles à atteindre. Ils sont également plus flexibles que la main humaine. Les chirurgiens assis à une console contrôlent chaque mouvement. Les dispositifs chirurgicaux robotisés n’effectuent aucun mouvement par eux-mêmes. Des fonctions de visualisation telles que la navigation guidée image et l’intégration de données cliniques dans l’analyse en temps réel contribuent à améliorer sans cesse la qualité des opérations de chirurgie.

Trois champs d’application 

Pour certaines pratiques comme la gynécologie ou la chirurgie urologique, la chirurgie assistée par robot est déjà devenue une référence. Avec 5 500 équipements en service dans le monde, plus de 1,2 million d’interventions réalisées chaque année et environ 21 000 articles publiés dans des revues scientifiques, les systèmes Da Vinci Xi et Da Vinci SP d’Intuitive Surgical sont les leaders incontestés en matière de qualité dans ce domaine. Deux concurrents, Hugo de Medtronic et Verb de Johnson & Johnson, feront leur entrée sur le marché au cours des trois prochaines années. 

Le marché des équipements de chirurgie robotique orthopédique est beaucoup plus diversifié. Avec son logiciel de planification préopératoire en 3D et sa visualisation en temps réel, le modèle robotique Stryker de Mako est le plus utilisé actuellement sur le marché pour le remplacement de la hanche et du genou. Le produit Mazor X Stealth de Medtronic est le leader en matière de qualité dans la chirurgie de la colonne vertébrale. Les deux sociétés ont désormais leurs premiers concurrents sérieux : Rosa Knee System de Zimmer Biomet et ExcelsiusGPS Spine de Globus Medical’s.

En revanche, le marché des équipements de diagnostic endoluminal n’en est encore qu’à ses débuts. La biopsie pulmonaire est le domaine d’application le plus récent. Avec un taux moyen de survie à cinq ans de 18% pour le cancer du poumon, le diagnostic précoce est une nécessité médicale importante sans réponse. Les opérations de biopsie conventionnelles telles que la bronchoscopie ont donné des résultats mitigés en matière de diagnostic. Ces méthodes généralement très invasives peuvent être fatales selon l’état physique du patient.  Les biopsies pulmonaires assistées par robot offrent des taux de réussite plus élevés avec un niveau d’invasion plus faible. Deux sociétés sont leaders sur ce marché : Ion d’Intuitive Surgical et Monarch de Johnson & Johnson.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Décryptage ici

 

Recommandé pour vous