La désindustrialisation de l’Europe : halte à l’hémorragie

28 septembre 2021

Par Mohammed Abdelaziz BENKAMLA – Maitre de Conférences, Université d’Oran 2 – Algérie – 

Après avoir été le berceau de l’industrie au monde, l’Europe a cédé sa place, au podium des grands continents industrialisés, au profit de l’Asie et l’Amérique, et le « made in Europe » s’éclipsait des rayons de la plupart des surfaces. Ainsi, la délocalisation, le désengagement industriel et la fermeture définitive des sites et des usines sont devenues des expressions courantes dans le langage entrepreneurial européen. La problématique de désindustrialisation de l’Europe est-elle un choix politique ou une faiblesse devant la montée en puissance de la concurrence étrangère ?

L’industrie est le moteur de la croissance de tous les temps et quelques soient les circonstances économiques. Par l’industrie, les capitaux s’accumulent, les marchés financiers se renforcent, la qualité de vie s’améliore et les pays deviennent très attractifs, ce qui permet au final d’assurer une stabilité politique. De plus, l’histoire de l’industrie vient de confirmer l’adage « Si l’industrie va, tout va« .

Par ailleurs, la crise sanitaire, due à la pandémie de la covid-19, avec ses suites comme les mesures de confinement, la fermeture des frontières et l’absence de certains produits vitaux tels que, les masques chirurgicaux, les médicaments, les équipements hospitaliers et même le vaccin ont montré, non seulement, les inconvénients d’une dépendance industrielle européenne aux autres continents industrialisés, mais également, les limites des choix politiques gouvernementales des trois dernières décennies.     

  1. Les véritables causes de la désindustrialisation de l’Europe

La construction de l’Europe, suite au plan Marshall après la deuxième guerre mondiale, était considérée comme une redynamisation de l’industrie européenne avec des usines qui tournent à plein régime et des carnets de commande chargés. Malheureusement, cette situation n’a duré presque que trois décennies et le recul de l’industrie européenne a commencé après la crise du pétrole en 1973, puis au début des années quatre-vingts avec l’émergence pour la première fois des pays asiatiques avec une technologie très développées à la main et une main d’œuvre à bas coût.

D’autres causes ont conduit au changement de l’orientation industrielle des pays européens telles que ;

-Les tensions sociales et le renforcement du pouvoir des syndicats qui ont marqué le climat économique ;

-L’arrivée au pouvoir des partis politiques socialistes, considérées comme un frein au capitalisme ;

-La multiplication des coûts de production suite aux revalorisations salariales et les charges parafiscales conséquentes ;

-L’engagement militaire dans des zones de guerre hors continent européen ce qui a conduit à un arrêt partiel de l’investissement en infrastructures de base nécessaires pour l’industrie ;

-La cherté des matières premières en bourses suite à la consommation mondiale excessive ;

-Le vieillissement de la population avec un manque flagrant de la main d’œuvre ;

-L’attractivité industrielle asiatique et américaines ;

-L’orientation vers une économie de service au lieu d’une économie d’industrie ;

-Et à la fin, l’échec de la plus part des plans de sauvetage des entreprises européennes face une concurrence étrangère impitoyable.    

         2. L’industrie européenne est-elle capable de se relever afin de trouver sa place initiale ?

            Pour y répondre, il est important d’analyser, à partir de la matrice SWOT (Strenghts-Weaknesses-Opportunities-Threats) ci-dessous, la réalité de l’environnement de l’industrie européenne.

Matrice SWOT
ForcesFaiblesses
-Stabilité politique et économique ; -Système de gouvernance démocratique ; -Transparence et l’absence de la corruption ; -Indépendance des institutions et des instances juridiques ; -Cadre légal clair et précis ; -Coopération européenne multilatérales ; -Position géographique favorable ; -Infrastructures de base adaptées aux normes ; -Climat des affaires propice ; -Intégration monétaire et financière achevées ; -Système financier solide et développé ; -Absence des contraintes tarifaires ; -Ressources humaines qualifiées ; -Libre circulation des capitaux et des personnes ; -Bonne image de la marque européenne ; -Engagement diplomatique plus large ; -Savoir-faire universel ;    -Engagement climatique et l’investissement vert dans plusieurs pays européens.-Rareté des ressources naturelles locales ; -Retard technologique par rapport à l’Asie ; -Superficie limitée des sites industriels ; -Pouvoir puissant des syndicats ; -Système fiscal rigide dans certains pays ; -Soumission aux règles européennes communes ; -Vieillissement de la population et l’immigration des compétences vers l’Asie et l’Amérique ; -Déséquilibre entre l’Europe de l’Est et de l’Ouest ; -Disparité des traditions et des coutumes au sein de l’Europe ; -Pluralité des orientations politiques et division des projets ; -Politiques sociales très coûteuses ; -Superficies géographiques étroites de plusieurs pays européens ; -Diversité linguistique ;   -Fuite des capitaux vers des paradis fiscaux.     
OpportunitésMenaces
-Relations économiques privilégiées avec l’Afrique et l’Amérique Latine ; – Flexibilité accrue des entreprises ; -Capacité d’adaptation des individus aux changements économiques ; -Centres de formation et de recherches attractifs par leur niveau et leur réputation ; -Patriotisme économique chez les décideurs comme chez les gents économiques ;   -Adoption des réformes économiques dans certains pays européens ; -Lancement d’une transition écologique ; -Marché européen important par sa taille et riche par la diversité de ses traditions.  -Concurrence asiatique sévère et qui s’étend jour après jour ; -Réchauffement climatique et ses conséquences sur l’activité économique ; -Endettement des pays européens ; -Montée en puissance des partis nationalistes qui entravent les intérêts européens avec des partenaires étrangers ; -Conséquences lourdes de la crise sanitaire sur le long terme ; -Instabilité politique dans certaines régions africaines, asiatiques et sud-américaines. -Ressources naturelles devenues très rares ; -Immigration massive et mal maitrisée.    

Après l’analyse de la matrice SWOT, pour stopper l’hémorragie et faire retourner l’industrie européenne sur le marché international est toujours possible, si l’ensemble des Etats travailleront à surmonter les difficultés communes et à la mise en place d’une stratégie industrielle globale à long terme.

  • Partenariat stratégique bilatéral avec l’Afrique : Une opportunité à l’industrie européenne      

L’industrie européenne peut reconstituer sa force si un partenariat gagnant-gagnant avec les pays africains est engagé, vu leur rapprochement historique, culturel, diplomatique et même économique. La constitution d’un bloc Nord-Sud va permettre une redynamisation de l’industrie dans les deux continents. L’Europe va fournir à l’Afrique des atouts tels que les capitaux, le savoir-faire et les aptitudes industrielles. Et à son tour, le continent africain présentera une solution à certaines menaces de l’industrie européenne, telles que, l’immigration massive, la rareté de la main d’œuvre en Europe à cause du vieillissement de la population, le coût très élevé du travail et l’absence des ressources naturelles nécessaires à l’industrie.

Dans ce sens, le partenariat stratégique bilatéral ne doit pas traiter l’Afrique comme un marché juteux pour l’industrie européenne, mais comme une exigence à un développement d’une industrie euro-africaine. Ce partenariat permettra à faire face à l’accroissement de la concurrence asiatique.          

Pour conclure, la désindustrialisation de l’Europe était le résultat de la faiblesse des politiques économiques et qui a ouvert une grande opportunité à l’industrie asiatique et américaine. Dans des situations de crises et de perturbations, les théories économiques sont incapables de mettre en place des modèles de l’économie industrielle, mais plutôt, des solutions provisoires pour une survie à court terme.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Décryptage ici

 

Recommandé pour vous